Recherche

Vatican News
Une femme philippine vote lors du référendum de janvier 2019 Une femme philippine vote lors du référendum de janvier 2019  

Les Philippines approuvent la création d’une zone autonome

Suite à un référendum qui a fortement mobilisé la population philippine, la région de Bangsamoro, dans le sud de l’archipel, devrait progressivement intégrer d’anciens groupes armés afin d’en finir avec la violence.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel - Cité du Vatican

Aux Philippines, la création d'une région autonome dans le Sud de l’archipel est en bonne voie. Elle a été largement approuvée le 25 janvier dernier par référendum, avec l'espoir d'y rétablir la paix après des décennies d'un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts.

Cette région, qui devrait prendre le nom de Bangsamoro, est un pas de plus dans un processus qui s’est amorcé dès les années 1990. Elle remplacera progressivement la région autonome actuelle, qui avait vu le jour après un accord signé en 1996.

Un contrat de confiance

Si le gouvernement central philippin y conservera la haute main sur la police, les autorités locales seront davantage impliquées dans les questions de sécurité, à commencer par les cadres du MILF, le Front Moro islamique de libération qui a longtemps combattu le gouvernement avant de signer un accord de paix en 2014.

Aujourd’hui, le MILF combat aux côtés de l’armée philippine les groupuscules islamistes les plus radicaux, ceux qui en particulier ont prêté allégeance à l’État islamique.

François-Xavier Bonnet est chercheur à l’institut à l’IRASEC, (l’Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est Contemporaine) à Manille. Il revient sur les enjeux de cette nouvelle page qui s’écrit pour l’archipel.

Entretien avec François-Xavier Bonnet, chercheur
08 février 2019, 09:45