Cerca

Vatican News
Le président Macron en visite dans un cimetière juif profané à Quatzenheim, en Alsace. Le président Macron en visite dans un cimetière juif profané à Quatzenheim, en Alsace.  (AFP or licensors)

Antisémitisme : les évêques français exhortent à un sursaut de fraternité

La Conférence des évêques de France a adressé, dans un bref communiqué, «un soutien sans faille à la communauté juive de France» et indiqué vouloir s’associer au rassemblement de ce mardi contre l’antisémitisme.

Entretien réalisé par Hélène Destombes - Cité du Vatican

Quelque 80 sépultures d’un cimetière juif d’Alsace ont été profanées ce mardi. L’annonce a été faite par la préfecture du département du Bas-Rhin, qui condamne cet «acte odieux» avec la plus grande fermeté. Ce nouveau geste antisémite en France vient s’ajouter à une longue liste: Image de Simone Veil barrée d'une croix gammée, tag "Juden" sur la vitrine d'un restaurant parisien, arbre en mémoire d'Ilan Halimi scié, insultes proférées à l’encontre du philosophe Alain Finkielkraut.

Face à cette déferlante de violence plusieurs rassemblements ont été convoqués ce mardi, alors que les actes antisémites ont augmenté de 74 % en un an en France. Les responsables d’une dizaine de partis politiques sont attendus dans la capitale. Les évêques participeront eux aussi à cet «élan national».

Mgr Olivier Ribadeau Dumas, secrétaire général de la Conférence des évêques de France se joindra ainsi à la manifestation organisée à Paris. «L’antisémitisme est un combat que nous devons mener avec une détermination farouche» affirme-t-il appelant à l’unité et à la fraternité.

Entretien avec Mgr Olivier Ribadeau-Dumas

L’Elysée avait fait savoir que le président n’assisterait pas au rassemblement place de la République à 19 heures, à Paris ce mardi. En revanche, Emmanuel Macron se rendra dans la soirée au Mémorial de la Shoah, dans le 4e arrondissement. Le chef de l’Etat s’exprimera par ailleurs ce mercredi soir lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

19 février 2019, 18:09