Cerca

Vatican News
La famille Bush en juin 1999, George W. Bush, George H.W. Bush, Laura Bush et Barbara Bush. La famille Bush en juin 1999, George W. Bush, George H.W. Bush, Laura Bush et Barbara Bush.   (AFP or licensors)

Décès de l'ancien président américain George H.W. Bush

C’était le plus ancien président américain en vie. George H.W. Bush, 41° président des Etats-Unis est décédé ce vendredi à l'âge de 94 ans, quelques mois seulement après son épouse Barbara.

Marine Henriot - Cité du Vatican, avec agences

Élu du Congrès, diplomate, chef de la CIA, vice-président et président des Etats-Unis : George Bush, c’est toute une vie donnée à son pays.

A 18 ans, George Herbert Walker Bush, originaire du Massachusset, devient le plus jeune aviateur de l’US Navy. Il survit à la chute de son avion abattu par les Japonais en 1944 au dessus du Pacifique. Après la guerre, il fait fortune dans le pétrole avant de s’engager activement dans le parti républicain. C’est lui qui dirige le parti en plein scandale du Watergate en 1974.

Vice-président puis président 

Il entre à la Maison Blanche d’abord comme second de Ronald Reagan, deux mandats en tant que vice-président. Il lui succédera naturellement en 1989.

C’est à George H.W. Bush que revient de gérer les dossiers de fin de guerre froide. Il applique une politique prudente, à la chute du mur du Berlin. Il appuie la réunification allemande tout en maintenant le dialogue avec le soviétique Mikhaïl Gorbatchev et en diminuant le stock d’armes nucléaires des Etats-Unis.

La guerre du Golfe

Mais dans la région du Golfe, il mène une tout autre politique. Lorsque l’Irak de Saddam Hussein envahit le Koweït en août 1990, George Bush envoie des troupes sur place, avec le soutien des Nations unies, et déclenche la plus grande offensive terrestre depuis 1945. Alors, le Pape Jean-Paul II avait vainement écrit à Saddam Hussein et au président Bush leur demandant «un geste généreux de dernière minute». «On ne peut accepter que la loi des plus forts soit brutalement imposée aux plus faibles. Un des grands progrès du développement de ce droit international a été justement d'établir que tous les pays sont égaux en dignité et en droit», écrivait saint Jean-Paul II.

Récession économique

Mais cette politique guerrière fait de George Bush un président populaire dans son pays. Il frôle à cette époque les 90% de popularité. C’est sa politique économique qui le fera chuter. Après avoir juré de ne jamais augmenter les impôts, il finit par le faire sous pression du Congrès. Les Etats-Unis traversent une période de récession, le chômage monte et les citoyens préfèreront élire Bill Clinton, de 22 ans son cadet, lors de la présidentielle de 1993.

Plus de 20 ans plus tard, en 2016, George H.W. Bush votera pour la démocrate Hillary Clinton qui se présente à l'élection présidentielle face à Donald Trump. «Je ne l’aime pas, je ne sais pas grand chose de lui, mais ce que je sais c’est que c’est un vantard», avait-il déclaré à propos du candidat républicain.  

01 décembre 2018, 10:02