Version Béta

Cerca

Vatican News
Prestation de serment du nouveau président pakistanais Imran Khan Prestation de serment du nouveau président pakistanais Imran Khan  (ANSA)

Pakistan: les chrétiens demandent la création d'un ministère des minorités

La commission nationale Justice et Paix de la conférence épiscopale pakistanaise a adressé ses vœux à Imran Khan, qui a officiellement pris ses fonctions de président du pays le 9 septembre 2018, demandant au nouveau gouvernement de créer un ministère des minorités.

Claudia Valenti- Cité du Vatican

La requête de la commission est le fruit d’une déclaration conjointe, diffusée le 6 septembre, signée, entre autres, par le président de la conférence épiscopale, Mgr Joseph Arshad. Elle demande au nouvel exécutif de promouvoir la liberté de penser, de lutter contre la corruption et contre les discriminations religieuses au Pakistan, et qu’il le fasse en créant un ministère pour les minorités.

Un tel ministère «devrait promouvoir un dialogue et une stratégie pour la coexistence pacifique entre les personnes de différentes confessions», explique à Vatican News Paul Bhatti, médecin et homme politique pakistanais, frère de Shahbaz Bhatti, assassiné en 2011.

La commission a en outre salué le succès de la transition démocratique dans le pays, et a assuré le nouveau gouvernement de sa collaboration  pour la paix et le progrès du pays. Certains activistes et leaders religieux expriment cependant une inquiétude croissante en raison de l’augmentation des prix, du manque de représentants des minorités au sein du gouvernement ou encore de plusieurs publicités dans lesquelles les chrétiens sont présentés comme «justes bons à balayer». «C’est une chose qui est déjà arrivée plusieurs fois», tempère Paul Bhatti, pour qui les vrais problèmes de fond restent encore à résoudre pour que ce genre de persécutions verbales n’arrivent plus.

10 septembre 2018, 15:54