Version Béta

Cerca

VaticanNews
Des combattants lors d'une rencontre pour le désarmement à Bambari en octobre 2017. Des combattants lors d'une rencontre pour le désarmement à Bambari en octobre 2017.  (AFP or licensors)

République centrafricaine: situation toujours instable à Bambari

La situation à Bambari, dans le centre de la République centrafricaine reste préoccupante. Dimanche 10 juin, un Casque bleu a été tué par des hommes armés. Depuis, un calme précaire demeure, mais pour combien de temps ?

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

Dimanche 10 juin, alors que des combats ont eu lieu dans le centre de Bambari entre les FACA (forces armées centrafricaines) et des rebelles de l’UPC (Union pour la paix en Centrafrique), un convoi de Casques bleus a été attaqué. Un des soldats onusiens a été tué.

Au milieu du mois de mai, des affrontements avaient déjà eu lieu dans cette ville stratégique, point de convergence de différents groupes armés et de routes qui permettent de contrôler les ressources du pays. Les nouvelles violences montrent combien la situation est très instable.

Elles prouvent aussi que ni l’État centrafricain, ni la Minusca, la mission des Nations unies en République centrafricaine, ne contrôlent le terrain. À peine les troupes gouvernementales ou les Casques bleus sont-ils partis que les groupes armés reprennent l’avantage.

Le père Firmin Gbagoua, vicaire général du diocèse de Bambari, a dû quitter la ville il y a deux semaines pour des raisons de sécurité mais il reste en contact permanent avec le diocèse. Il nous raconte ce qu’il s’est passé dimanche et revient sur la situation globale à Bambari

Entretien avec le vicaire général du diocèse de Bambari
12 juin 2018, 18:14