Version Béta

Cerca

VaticanNews
Les horloges nord et sud-coréennes sont alignées sur le même fuseau horaire depuis le samedi 5 mai 2018. Les horloges nord et sud-coréennes sont alignées sur le même fuseau horaire depuis le samedi 5 mai 2018. 

Deux Corée: les premiers effets concrets de la détente

Une semaine après la rencontre historique entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un et le sud-coréen Moon Jae-in dans le village frontalier de Panmunjon le 27 avril, les premières mesures concrètes de la détente diplomatique entre les deux Corée se font ressentir sur la péninsule.

Delphine Allaire – Cité du Vatican

Alignement de fuseau horaire, couloir aérien ou démantèlement nord-coréen de site d’essais nucléaires… Le Nord et le Sud accélèrent leur rapprochement bilatéral avant la conclusion d’un éventuel traité de paix.

Réinitialisation d’horaire

En guise de premier pas, Corée du Nord et Corée du Sud ont décidé de remettre leurs pendules à l’heure pour s’aligner sur le même fuseau horaire. La Corée du Nord qui retardait sciemment ses horloges de 30 minutes depuis 2015 s’est donc ajustée à l’heure de Séoul, Kim Jong Un ayant confié trouver ces divergences temporelles «déchirantes»

Pour justifier ce décalage d’une demi-heure, Pyongyang avait expliqué en 2015 qu'il s'agissait d'en finir avec la mesure du temps imposée plus d'un siècle auparavant par le colonisateur japonais, ainsi que de marquer le 70e anniversaire de la libération de la Corée du joug de Tokyo.

L’ouverture d’un couloir aérien à l’étude

Autre mesure symbolique à effet immédiat, l’extinction des tonitruants haut-parleurs installés de part et d’autre à la frontière, qui véhiculait des messages de propagande. Mais plus que mettre un terme à ces anciennes démonstrations hostiles, les deux Corée souhaitent désormais se rapprocher et communiquer, notamment par l’ouverture d’un pont aérien. L’Organisation de l’aviation civile internationale examine en ce moment cette proposition du leader nord-coréen, Kim Jong Un.

La géostratégie asiatique remodelée

Kim Jong Un qui apparait très proactif dans l’amorce de cette détente doit encore publiquement démanteler son site d’essais nucléaires souterrains dans le courant du mois de mai. Et ce, avant d’autres discussions historiques qui évoqueront cette reconfiguration pacifique entre Nord et Sud: à savoir le prochain sommet, encore non daté, entre Kim Jong Un et Donald Trump, qui pourrait également se tenir dans le fameux village de la trêve de Panmunjon, à la frontière des deux Corée.

05 mai 2018, 08:12