Cerca

Vatican News
Intervention des forces de sécurité à Liège, en Belgique, le 29 mai 2018. Intervention des forces de sécurité à Liège, en Belgique, le 29 mai 2018.  (ANSA)

Belgique: Liège frappée par un attentat

Une fusillade a fait trois morts ce mardi dans cette ville de l'est de la Belgique.

Une nouvelle fois la Belgique est frappée par le terrorisme, un peu plus de deux ans après les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles. Un homme a tué par balles trois personnes dont deux policières ce matin à Liège, dans l'est de la Belgique, avant de prendre un otage dans un établissement scolaire et d'être finalement abattu par les forces de l'ordre, une tuerie qui a les apparences d'un acte terroriste selon la justice belge.

La fusillade s'est produite vers 10h30 sur le boulevard d'Avroy, une grande artère de la ville. L'assaillant serait un trentenaire condamné pour des délits qui bénéficiait d'une permission de sortie de prison pour préparer sa réinsertion. La Belgique, frappée par des attentats jihadistes qui ont fait 32 morts le 22 mars 2016, a été depuis le théâtre de plusieurs agressions contre des militaires ou des policiers. La dernière attaque considérée comme terroriste s'est produite le 25 août 2017 : un homme de 30 ans d'origine somalienne a agressé des soldats au couteau, blessant légèrement un d'eux, en plein coeur de Bruxelles. Il avait  été abattu.

Cet après-midi le président français Emmanuel Macron a fait part de la «solidarité du peuple français à l'égard du peuple belge», après cette «terrible attaque».

Dans un communiqué, l'évêque de Liège, Mgr Jean-Pierre Delville et les communautés chrétiennes du diocèse de Liège «présentent leurs sincères condoléances aux familles des deux policières et du jeune homme qui ont été abattus. Ils adressent aussi leurs sentiments d’amitié et de solidarité au bourgmestre de la ville de Liège et aux membres des forces de l’ordre qui ont été frappés dans leur mission au service de la population et qui ont réagi avec détermination et courage.»

Ce soir à 20h, Mgr Delville doit présider la prière de la communauté Sant'Egidio en l'église Saint-Barthélémy.

(avec AFP)

29 mai 2018, 18:06