Version Béta

Cerca

Vatican News
Un tiers de déplacés internes ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence cette année en RDC, selon l'ONU. Un tiers de déplacés internes ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence cette année en RDC, selon l'ONU.   (AFP or licensors)

La crise humanitaire en RDC au centre d’une conférence de donateurs

L’aide au développement de la République démocratique du Congo au centre d’une conférence des donateurs vendredi 13 avril à Genève. Organisée par l’ONU, l’Union européenne et les Pays-Bas, elle a pour ambition de récolter près d’1,4 milliard d’euros pour financier cette année et en 2019 des actions humanitaires.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

Autour de la table il y aura un grand absent : le gouvernement congolais qui considère que cette conférence donne une mauvaise image au monde de la RDC. Depuis plusieurs semaines, Kinshasa répète que la crise humanitaire n’a pas l’ampleur prétendue par l’opposition, ou les ONG internationales.

Ce qui était conçu au départ comme un moyen de venir en aide au peuple congolais, se retrouve pris au piège de la crise politique interne au Congo.

Selon l’ONU, au moins treize millions de personnes, dont un tiers de déplacés internes, ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence cette année en RDC.

Tanguy de Wilde, professeur de relations internationales à l’Université catholique de Louvain, revient sur les origines de la conférence et ses enjeux.

Entretien avec Tanguy de Wilde, professeur de relations internationales à l’Université catholique de Louvain
13 avril 2018, 11:55