Version Béta

Cerca

Vatican News
Le président Vladimir Poutine à Moscou le 15 mars 2018. Le président Vladimir Poutine à Moscou le 15 mars 2018.  (ANSA)

Vladimir Poutine en marche vers sa réélection

Dimanche 18 mars les Russes élisent leur président de la République. Sans surprise, c’est Vladimir Poutine, candidat à sa succession, qui doit l’emporter dès le premier tour.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

Au pouvoir depuis l’an 2000, Vladimir Poutine brigue dimanche un second mandat de six ans à la tête de la Russie. L’issue de l’élection est sans surprise : faute d’adversaires sérieux, il est assuré de l’emporter dès le premier tour.

Son principal opposant, Alexei Navalny, n’a pas pu se présenter à l’élection pour des raisons judiciaires. Il a en conséquence appelé à boycotter le vote tout en invitant ses partisans à surveiller le scrutin pour éviter les fraudes.

Vladimir Poutine apparait plus que jamais maître du jeu politique. Ses succès au plan international ont rendu à la Russie la place qui était la sienne avant la chute de l’Union soviétique. Rien ne semble pouvoir l’empêcher d’asseoir un peu plus son pouvoir sur le pays.

Mais que va-t-il faire pendant les six prochaines années et quel est le véritable enjeu de l’élection de dimanche ? Arnaud Dubien, directeur de l’Observatoire franco-russe et chercheur associé à l’IRIS à Paris, nous répond.

Entretien Arnaud Dubien

 

16 mars 2018, 13:02