Version Béta

Cerca

VaticanNews
Des éprouvettes dans un laboratoire de recherche généthique. Des éprouvettes dans un laboratoire de recherche généthique.  (Hagerty Ryan, USFWS)

Lois de bioéthique: l’Église de France espère un débat «authentique»

Les États généraux de la bioéthique sont officiellement lancés ce jeudi 18 janvier 2018 en France. Les catholiques comptent faire entendre leur voix lors des débats organisés partout en France, notamment pour défendre les intérêts des enfants.

Entretien réalisé par Samuel Bleynie – Cité du Vatican

Procréation médicalement assistée (PMA), gestation pour autrui (GPA), mais aussi don d’organes et données informatiques de santé: les sujets de cet épineux chantier sont nombreux et variés, polémiques aussi parfois. Les questions liées à la fin de vie, qui font pourtant l’objet d’une loi spécifique distincte des lois de bioéthique, seront même au programme de certaines régions.

Car la réflexion débutera d’abord au niveau local avec des débats publics organisés partout en France. Des rapports régionaux seront ensuite transmis au printemps au Comité consultatif national d’éthique, qui en fera une synthèse. Ce document servira alors de base au nouveau projet de loi qui devrait être finaliser durant l’été, soumis au Parlement à l’automne et adopter au premier semestre 2019.

L’Église catholique compte faire entendre sa voix dans un débat qu’elle souhaite ouvert, explique l'abbé Pierre-Hervé Grosjean, en charge des questions éthiques et politiques au diocèse de Versailles.

Entretien avec l'abbé Grosjean
18 janvier 2018, 11:33