Version Béta

Cerca

Vatican News
La mosquée Rawda, dans le Sinaï, attaquée le 24 novembre 2017 en Égypte. La mosquée Rawda, dans le Sinaï, attaquée le 24 novembre 2017 en Égypte.  (AFP or licensors)

La stratégie de l'Égypte contre le terrorisme dans le Sinaï

Après l'attentat qui a visé une mosquée soufie le 24 novembre, causant la mort de 305 personnes, la question de la stratégie pour l’État égyptien dans sa lutte contre le terrorisme est posée.

Entretien de Olivier Bonnel

Quelle stratégie pour l’État égyptien dans sa lutte contre le terrorisme? La question se pose en particulier dans le nord du Sinaï, durement frappé vendredi, jour de la prière, le 24 novembre par un attentat qui a visé une mosquée soufie, causant la mort de 305 personnes, l’attentat le plus meurtrier de l’histoire moderne du pays.

Au-delà du deuil national c’est désormais la question de la guerre contre les djihadistes qui se pose: comment la mener dans une région divisée entre plusieurs tribus bédouines, dans un espace depuis longtemps marginalisé par le pouvoir central égyptien ? L’éclairage d’Alain Rodier, directeur en charge du terrorisme auprès du Centre français de recherches sur le renseignement (CF2R), interrogé par Olivier Bonnel.

Entretien avec Alain Rodier, directeur en charge du terrorisme auprès du Centre français de recherches sur le renseignement (CF2R)

(JB)

29 novembre 2017, 19:44