Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le cardinal Raï lors de sa visite en Arabie Saoudite, le 14 novembre 2017. Le cardinal Raï lors de sa visite en Arabie Saoudite, le 14 novembre 2017.  (AFP or licensors)

Crise politique au Liban: entretien avec le cardinal Béchara Raï

Le Patriarche maronite nous a accordé un entretien exclusif, une semaine après sa visite historique en Arabie Saoudite.

Entretien de Manuella Affejee

Le Liban attend son Premier ministre démissionnaire. Saad Hariri devrait gagner Beyrouth ce mardi 21 novembre, après un passage au Caire, et assister au défilé militaire prévu mercredi, jour de la fête nationale libanaise.

La démission surprise de Saad Hariri, annoncée depuis l’Arabie saoudite il y a deux semaines, avait plongé le pays du Cèdre dans la stupeur et l’incertitude, et ouvert une crise politique majeure ; son séjour prolongé à Riyad avait également suscité de sérieuses interrogations et alimenté les rumeurs d’une possible détention par les autorités saoudiennes.

Saad Hariri rentre finalement au pays, mais force est de constater que les zones d’ombre qui entourent sa démission sont nombreuses, et les Libanais attendent de leur Premier ministre qu’il les éclaircisse au plus vite. Il va sans dire donc que la rencontre prévue avec le président Michel Aoun, au cours que laquelle cette démission devrait être officialisée en bonne et due forme, sera scrutée de près.

La semaine dernière, une autre entrevue avait suscité l’intérêt : celle de Saad Hariri avec le cardinal Béchara Boutros Raï, patriarche d’Antioche des maronites, en visite officielle de 24 heures en Arabie saoudite ; cette visite officielle, la première d’un chef catholique dans le royaume wahhabite, visait à promouvoir un dialogue islamo-chrétien apaisé. Eu égard au contexte particulier, le patriarche a également pu évoquer la situation politique au pays du Cèdre avec ses hôtes saoudiens.

C’est justement cette visite, et la crise politique actuelle que le cardinal Béchara Boutros Raï, patriarche d’Antioche des maronites, a accepté d’évoquer avec nous. Interrogé par Manuella Affejee, il revient en outre sur l’appel pour le Liban lancé par le Pape François, lors de l’Angélus dimanche 19 novembre :

ENTRETIEN AVEC LE CARDINAL RAI
21 novembre 2017, 20:18