Version Béta

Cerca

Vatican News
Les restes des 21 coptes égyptiens tués par l'EI en 2015 ont été retrouvés en Libye Les restes des 21 coptes égyptiens tués par l'EI en 2015 ont été retrouvés en Libye 

Les corps des 21 coptes égyptiens exécutés par Daesh retrouvés

Les corps de 21 coptes égyptiens tués par le groupe État islamique en 2015 ont été découverts dans la ville de Syrte, alors bastion de Daesh en Libye. Le Procureur général libyen en a fait l’annonce fin septembre 2017.

Les familles des victimes ont adressé une requête urgente au Ministère des Affaires étrangères égyptien. Elles demandent à obtenir la confirmation de cette découverte des dépouilles de leurs proches égorgés. Elles prient «que les corps des martyrs puissent revenir bientôt en Égypte, au sein de leur Église, et qu’ils deviennent une bénédiction pour tout le pays». Cependant, les autorités libyennes n’ont fourni pour l’instant aucun indice certifiant cette découverte aux autorités égyptiennes.

En 2013, puis en 2015, les djihadistes avaient capturé sept puis quatorze coptes d’Égypte à Syrte. Une vidéo montrant leur décapitation avait été diffusée en 2015. Le lieu des cadavres a été indiqué par les auteurs présumés du massacre, appréhendés par les forces de sécurité libyennes, selon les informations du journal égyptien Dostor.

Une semaine après la diffusion de l’exécution, le Patriarche copte orthodoxe Tawadros II avait inscrit les 21 chrétiens au Synaxarium, le livre des martyrs de l’Église copte orthodoxe, établissant que leur mémoire sera célébrée le 15 février.

07 octobre 2017, 17:53