Recherche

Parole du jour

banner parola.jpg
Date04/11/2021

Lecture du jour

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains
(Rm 14, 7-12)

Frères,
aucun d’entre nous ne vit pour soi-même,
et aucun ne meurt pour soi-même :
si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ;
si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur.
Ainsi, dans notre vie comme dans notre mort,
nous appartenons au Seigneur.
Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie,
c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants.
Alors toi, pourquoi juger ton frère ?
Toi, pourquoi mépriser ton frère ?
Tous, en effet, nous comparaîtrons devant le tribunal de Dieu.
Car il est écrit :
Aussi vrai que je suis vivant, dit le Seigneur,
tout genou fléchira devant moi,
et toute langue proclamera la louange de Dieu.
Ainsi chacun de nous
rendra compte à Dieu pour soi-même.

Évangile du jour

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
(Lc 15, 1-10)

En ce temps-là,
les publicains et les pécheurs
venaient tous à Jésus pour l’écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui :
« Cet homme fait bon accueil aux pécheurs,
et il mange avec eux ! »
Alors Jésus leur dit cette parabole :
« Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une,
n’abandonne-t-il pas les 99 autres dans le désert
pour aller chercher celle qui est perdue,
jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
Quand il l’a retrouvée,
il la prend sur ses épaules, tout joyeux,
et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins
pour leur dire :
“Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé ma brebis,
celle qui était perdue !”
Je vous le dis :
C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel
pour un seul pécheur qui se convertit,
plus que pour 99 justes
qui n’ont pas besoin de conversion.

Ou encore, si une femme a dix pièces d’argent
et qu’elle en perd une,
ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison,
et chercher avec soin jusqu’à ce qu’elle la retrouve ?
Quand elle l’a retrouvée,
elle rassemble ses amies et ses voisines
pour leur dire :
“Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé la pièce d’argent que j’avais perdue !”
Ainsi je vous le dis :
Il y a de la joie devant les anges de Dieu
pour un seul pécheur qui se convertit. »

Paroles du saint père

Le Seigneur ne peut se résigner au fait qu'une seule personne puisse être perdue. L'action de Dieu est celle de celui qui part à la recherche de ses enfants perdus et qui se réjouit ensuite avec tous lorsqu'ils sont retrouvés. C'est un désir irrépressible : même 99 brebis ne peuvent arrêter le berger et le garder au bercail. Il pourrait raisonner ainsi: «Je fais le point : j'en ai 99, j'en ai perdu une, mais ce n'est pas une grande perte». Au lieu de cela, il va chercher celle-là, parce que chacune d'entre elles est très importante pour lui et que celle-là est la plus nécessiteuse, la plus abandonnée, la plus rejetée ; et il va la chercher. (Audience générale, 4 mai 2016)