Version Béta

Cerca

Parole du jour

banner parola.jpg
Date13/08/2018

Lecture du jour

Lecture du livre du prophète Ézékiel (Ez 1, 2-6.24-28c)

Le cinq du mois, la cinquième année
de la déportation du roi Jékonias,
la parole de Dieu fut adressée à Ézékiel, fils du prêtre Bouzi,
dans le pays des Chaldéens, au bord du fleuve Kebar.
La main du Seigneur se posa sur lui.

J’ai vu :
un vent de tempête venant du nord,
un gros nuage, un feu jaillissant
et, autour, une clarté ;
au milieu, comme un scintillement de vermeil du milieu du feu.
Au milieu, la forme de quatre Vivants ;
elle paraissait une forme humaine.
Ils avaient chacun quatre faces et chacun quatre ailes.

J’entendis le bruit de leurs ailes,
pareil, quand ils marchaient, au bruit des grandes eaux,
pareil à la voix du Puissant,
une rumeur comme celle d’une armée.
Lorsqu’ils s’arrêtaient, ils laissaient retomber leurs ailes.
On entendit un bruit
venant de plus haut que le firmament
qui était au-dessus de leurs têtes.
Au-dessus de ce firmament,
il y avait une forme de trône,
qui ressemblait à du saphir ;
et, sur ce trône,
quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain,
au-dessus, tout en haut.

Puis j’ai vu comme un scintillement de vermeil,
comme l’aspect d’un feu qui l’enveloppait tout autour,
à partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessus.
À partir de ce qui semblait être ses reins et au-dessous,
j’ai vu comme l’aspect d’un feu
et, autour, une clarté.
Comme l’arc apparaît dans la nuée un jour de pluie,
ainsi cette clarté à l’entour :
c’était l’aspect, la forme de la gloire du Seigneur.
À cette vue, je tombai face contre terre.

Évangile du jour

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 17, 22-27)

En ce temps-là,
comme Jésus et les disciples étaient réunis en Galilée,
il leur dit :
« Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes ;
ils le tueront
et, le troisième jour, il ressuscitera. »
Et ils furent profondément attristés.
Comme ils arrivaient à Capharnaüm,
ceux qui perçoivent la redevance des deux drachmes pour le Temple
vinrent trouver Pierre et lui dirent :
« Votre maître paye bien les deux drachmes, n’est-ce pas ? »
Il répondit :
« Oui. »
Quand Pierre entra dans la maison,
Jésus prit la parole le premier :
« Simon, quel est ton avis ?
Les rois de la terre,
de qui perçoivent-ils les taxes ou l’impôt ?
De leurs fils, ou des autres personnes ? »
Pierre lui répondit :
« Des autres. »
Et Jésus reprit :
« Donc, les fils sont libres.
Mais, pour ne pas scandaliser les gens,
va donc jusqu’à la mer,
jette l’hameçon,
et saisis le premier poisson qui mordra ;
ouvre-lui la bouche,
et tu y trouveras une pièce de quatre drachmes.
Prends-la, tu la donneras pour moi et pour toi. »