Recherche

Sous le chapiteau Gruss, une Messe de Minuit dédiée au Liban

Le nonce apostolique en France, Mgr Celestino Migliore, préside ce vendredi soir la messe de la nuit de Noël sous le chapiteau de la Compagnie Alexis Gruss. Cette célèbre famille du cirque accueille cette tradition pour la 42e fois cette année.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Depuis plus de 40 ans, la "cathédrale de toile" que constitue le chapiteau de la Compagnie Alexis Gruss est devenue un lieu traditionnel pour l'accueil de la Messe de Minuit, qui réunit amateurs de cirque, paroissiens et personnes de passage venues participer avec foi ou par simple curiosité et goût de la beauté.

Ces dernières années, la célébration de la nuit de Noël avait pris en ce lieu une charge symbolique particulière, pour deux raisons différentes. En 2019, huit mois après l'incendie de Notre-Dame-de-Paris, elle servit de lieu d'accueil pour la messe célébrée par l'archevêque de Paris de l'époque, Mgr Michel Aupetit. En 2020, dans le contexte des restrictions liées à la pandémie, elle fut une rare occasion d'animer un chapiteau contraint à la fermeture en raison de la suspension des spectacles. Pour ces artistes du spectacle vivant, le contact avec le public, même sans but lucratif, fut une importante source de réconfort.

Une démarche de solidarité avec le Liban

Ce vendredi 24 décembre 2021, le spectacle des "Folies Gruss" est proposé à 21h, suivi de la messe à 23h, présidée par le nonce apostolique en France, Mgr Celestino Miglore. Avec une quinzaine de prêtres concélébrant. L'accès au chapiteau (situé au Carrefour des Cascades, dans le bois de Boulogne, à Paris) est libre et gratuit à partir de 22h30, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.

Tout comme l'an dernier, l'animation sera assurée par l'Académie musicale de Liesse, une école actuellement située dans l'Aisne (avant de rejoindre la Sarthe à partir de septembre 2022), et qui assure la formation scolaire d'une centaine de jeunes garçons, du CM1 à la Terminale, tout en les préparant au chant sacré et à la liturgie. Une vingtaine d'entre eux participeront à la messe sous le chapiteau Gruss.

L'ensemble des participants sont bénévoles, et l'intégralité de la quête sera reversée aux chrétiens du Liban via l'association Phoenix, dont les priorités sont l'éducation des enfants et le soutien aux familles. Cette association franco-libanaise a été fondée après l'explosion du 4 août 2020 qui a dévasté une grande partie de Beyrouth. 

Son fondateur, Fouad Hassoun, qui a perdu l'usage de ses yeux lors d'un attentat survenu en 1986, lira ce soir avec l'aide du braille la lecture du Livre d'Isaïe, dont les premières lignes ont une résonance particulièrement émouvante pour un non-voyant: «Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi.»

En décembre 2020, à l'occasion de la parution de son livre J'ai pardonné (éditions Mame) Fouad Hassoun nous avait raconté son chemin de pardon, d'amour et de guérison, un parcours qui montre l'extraordinaire résilience des Libanais face aux drames qui ne cessent d'affecter le Pays du Cèdre.

23 décembre 2021, 13:37