Recherche

(Photo d'illustration) (Photo d'illustration) 

Inde: un prêtre attaqué, augmentation des agressions anti-chrétiennes

Le prêtre a échappé de justesse à la mort; dans le même temps, des missionnaires pentecôtistes, accusés de prosélytisme, ont vu leurs livres religieux brûlés par des activistes issus de la mouvance nationaliste hindoue. Tous ces incidents ont eu lieu dans l’État du Karnataka, où une loi anti-conversion est actuellement en débat.

Selon les informations de l’agence Fides et d’AsiaNews, le père Francis D’Souza, curé de la paroisse saint Joseph travailleur, dans le district de Belagavi, a été attaqué par un homme armé d’un couteau, alors qu’il sortait de sa maison. Le prêtre a pu s’enfuir et appeler à l’aide les habitants du quartier, forçant l’assaillant à prendre la fuite. Une enquête a été ouverte par la police qui, après avoir consulté les images des caméras de surveillance, a pu identifier l’agresseur, atteint, semble-t-il, de troubles mentaux.

Dans un autre district de l’État indien, des groupes d’activistes radicaux s’en sont pris à des missionnaires pentecôtistes, les accusant de prosélytisme, avant de brûler les livres religieux qu’ils portaient sur eux.

«Au cours de ces 12 derniers mois, dans le Karnataka, nous avons recensé quelque 39 attaques contre des chrétiens, affirme à AsiaNews le président du Conseil général des Indiens chrétiens (Global council of Indian Christians), qui pointe la responsabilité de militants de la droite nationaliste, attachés à dénier aux minorités religieuses toute visibilité. De l’avis général, ces agressions ont augmenté depuis que le gouvernement de l’État, aux mains du BJP -parti nationaliste hindou-, veut faire appliquer une loi anti-conversion très controversée. Guidés par Mgr Peter Machado, l’archevêque de Bengalore, de nombreux chrétiens sont descendus dans les rues ces derniers jours, pour manifester leur opposition à cette nouvelle législation.

Les chrétiens représentent 1,87% de la population de ce vaste État du sud de l’Inde qui compte 61 millions d’habitants, dont 84% d’hindous et 13% de musulmans.

14 décembre 2021, 12:23