Recherche

Vatican News
La croix des JMJ en Angola (juillet 2021) La croix des JMJ en Angola (juillet 2021) 

JMJ diocésaines de dimanche: pour que les jeunes ne se sentent pas seuls

Ce dimanche 21 novembre, le Pape présidera la messe de la solennité du Christ-Roi et de la 36e Journée mondiale de la jeunesse, célébrée cette année dans les diocèses. Selon le père Chagas, du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, le Saint-Père souhaite vivre au niveau local le même esprit que celui vécu lors des JMJ internationales.

Debora Donnini - Cité du Vatican

«C'est comme si Dieu nous regardait un par un et nous disait : “toi seul peut aimer comme ceci, toi seul peut faire cette chose”» : ce sont avec ces mots touchants que Matteo Maio, 21 ans, originaire de Rome, raconte son expérience des Journées mondiales de la jeunesse vécues à Cracovie en 2016 avec le Pape François. Les JMJ -nées dans les années 80 d’une intuition prophétique de saint Jean-Paul II- sont souvent pour de nombreux jeunes une expérience décisive de découverte de leur vocation.

JMJ diocésaines fixées à la solennité du Christ-Roi

La première JMJ officielle au niveau diocésain a eu lieu en 1986, suivie l'année suivante par l'événement international à Buenos Aires, en Argentine. Cette année, Matteo participera aux JMJ diocésaines qui, à partir de 2021, se tiendront en la solennité du Christ-Roi et non plus le dimanche des Rameaux. Comme lui, les jeunes du monde entier se préparent à vivre cet événement dans leurs diocèses, avec, en vue, le rassemblement de Lisbonne en 2023.

Lève-toi : car je t’établis témoin des choses que tu as vues !” (cf. Ac 26,16) est le thème choisi pour cette 36e JMJ. À 6h30, les jeunes du diocèse de Rome se rassembleront devant la basilique Saint-Jean-de-Latran pour se rendre en pèlerinage à Saint-Pierre, où le Pape célébrera la messe.

Les jeunes, protagonistes d'un processus, pas seulement d'un événement

Le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie a recensé, pour sa part, de nombreuses initiatives relatives aux JMJ diocésaines de cette année. Le père Chagas, responsable de la section jeunesse au sein de ce dicastère, rapporte par exemple la tenue d’une réunion en ligne au niveau de toute l’Afrique, avec des représentants de chaque conférence épiscopale des pays du continent. Une façon, dit-il, de renforcer la mise en œuvre du Synode des jeunes, mais aussi de préparer le Synode sur la synodalité.

Vivre au niveau local ce qui est vécu lors des grands rassemblements: voilà, selon le père Chagas, le souhait du Pape François. L’idée est que cette expérience de célébration de la foi, de partage, d’évangélisation soit portée dans chaque diocèse, en plaçant les jeunes au centre de l'attention pastorale, en priant pour eux, en promouvant des campagnes de communication et surtout en les rendant protagonistes d'un processus, et pas seulement d'un événement.

20 novembre 2021, 10:56