Recherche

Vatican News
Mgr Pierbattista Pizzaballa, patriarche latin de Jérusalem, lors de la messe de Pâques en la basilique du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, le 4 avril 2021 Mgr Pierbattista Pizzaballa, patriarche latin de Jérusalem, lors de la messe de Pâques en la basilique du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, le 4 avril 2021 

Synode et œcuménisme au menu de la session plénière des ordinaires de Terre Sainte

L'approbation de lignes directrices pour une pastorale œcuménique en Terre Sainte, le début imminent de la phase diocésaine du parcours synodal, mais aussi le ministère de catéchiste: tels étaient les principaux sujets à l'ordre du jour de l'assemblée plénière des ordinaires catholiques de Terre Sainte, qui s’est déroulée cette semaine.

La réunion, présidée par Mgr Pierbattista Pizzaballa, Patriarche latin de Jérusalem, s'est tenue les 5 au 6 octobre derniers à Jérusalem.

Les ordinaires catholique de Terre Sainte ont approuvé à l'unanimité le texte des Directives pour la pastorale œcuménique, que «chaque évêque présentera à son clergé et aux personnes impliquées dans la pastorale paroissiale». Comme le souligne le communiqué final publié sur le site du Patriarcat, «le dialogue œcuménique, lorsqu'il est fondé sur la clarté des intentions et la transparence des actions, nous aidera à cheminer ensemble vers l'unité dans la foi malgré la diversité des traditions ecclésiales».

Organisation du chemin synodal en Terre Sainte

Faisant référence à l'ouverture du processus synodal que le Pape François inaugure officiellement à Rome ce dimanche, puis qui commencera dans les diocèses du monde entier à partir du 17 octobre, les ordinaires ont «réaffirmé la volonté de marcher ensemble et de travailler ensemble». Ils ont confié au père jésuite David Neuhaus, représentant des religieux au sein de l'assemblée, la tâche d'organiser les travaux et d'être le point de référence pour les personnes choisies pour exercer la tâche de "facilitateurs" dans les différents pays (Palestine, Israël, Jordanie, Chypre) et dans les diverses circonscriptions ecclésiastiques.

Le père Neuhaus sera le porte-parole officiel de l'assemblée, en gardant le contact avec la presse et en organisant un site web dédié au parcours synodal en Terre Sainte. L'ouverture du parcours synodal en Terre Sainte a été fixée au 30 octobre au sanctuaire de Notre-Dame Reine de Palestine pour la région Israël-Palestine, tandis que les ordinaires de Jordanie et de Chypre conviendront du jour et de l'heure les plus opportuns.

La formation des catéchistes en question

Un autre point abordé lors de la rencontre a été le nouveau ministère laïc du catéchiste institué par le Pape François en mai dernier avec le Motu Proprio Antiquum misterium, établissant qu'il appartient aux Conférences épiscopales d'établir «le parcours de formation nécessaire et les critères normatifs pour y accéder».

À cet égard, le document final souligne la nécessité de disposer d'un Office catéchétique «avec des personnes expertes capables de mettre en place un travail de grande envergure, pour aider à la formation théologique des professeurs de religion», qui jusqu'à présent dépendaient des écoles, et «pour publier les aides nécessaires». En même temps, a-t-il été noté, «nous devons commencer à réfléchir à la fondation d'une faculté de théologie pour les laïcs et les candidats possibles au ministère de catéchiste».

Nominations

Enfin, les participants à cette assemblée plénière ont élu l'archevêque Yousef Matta comme nouveau vice-président des ordinaires de Terre Sainte et l'archevêque Moussa El-Hage comme membre du conseil épiscopal permanent. Le nouveau secrétaire général du Secrétariat des institutions éducatives chrétiennes a également été nommé: il s'agit du père Yacoub Rafidi, l'actuel directeur général des écoles du Patriarcat latin en Palestine. La prochaine session plénière de ordinaires catholiques de Terre Sainte aura lieu à Jérusalem les 22-23 mars 2022.

Vatican News Service - LZ

09 octobre 2021, 14:48