Recherche

Vatican News
2020.08.01 Bibbia. Sacra Scrittura

Méditation 29ème dimanche B : « Tenons ferme l’affirmation de notre foi ! »

Le Père Jésuite Adrien Lentiampa nous propose une méditation avec les lectures du 29ème dimanche du temps ordinaire B

Chers Frères et Sœurs,

Nous connaissons bien l’évangile qui est proposé à notre méditation en ce dimanche : la requête de Jacques et Jean, fils de Zébédée, qui se comptent parmi les premiers disciples de Jésus : ils veulent une place de choix dans la gloire. Et pour bien comprendre le problème que pose cette requête, il est bon de se rappeler le passage de l’évangile qui vient juste avant. Il s’agit de l’annonce que Jésus fait, pour la troisième fois, de sa prochaine passion à Jérusalem.

C’est dans ce contexte que les deux fils de Zébédée font leur requête à Jésus : ils veulent être placés en bonne position dans la gloire de Dieu. Est-ce donc qu’ils ont bien compris que la mort du Christ instaurera une gloire éternelle ? Ce n’est pas si sûre que cela ! Manifestement, ils n’ont pas saisi la gravité de ce que Jésus annonce. Ils sont plutôt dans la recherche d’une gloire facile et factice. Ce qui les intéresse, ce n’est pas tant le chemin suivi par le Christ, que la gloire qu’ils espèrent en tirer, dans l’immédiat ; ils ne réalisent pas encore que cette gloire du Christ passe essentiellement par l’abaissement, l’humilité et le service. Ils oublient ce que la première lecture de ce jour nous a rappelé, en évoquant l’image du Serviteur souffrant, qui remet sa vie en sacrifice pour la multitude.

L’évangile de ce dimanche nous invite ainsi à nous mettre véritablement à la suite du Christ, en adoptant ses échelles de valeurs : « vous le savez : ceux que l’on regarde comme chefs des nations commandent en maîtres… Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi ! ». Ainsi donc, le Christ nous engage à transformer notre regard sur ce qui doit être notre gloire : comme lui, nous devons être de ceux qui trouvent leur gloire dans le service et le don d’eux-mêmes aux autres. La gloire du chrétien, de celui qui se dit et se veut disciple du Christ, c’est le service : « celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ». La grandeur du chrétien, c’est dans le service humble pour l’instauration du règne de Dieu.

C’est dans ce contexte qu’il nous faut entendre l’invitation qui nous est adressée dans la deuxième lecture de ce dimanche : « Tenons ferme l’affirmation de notre foi ! ». Il s’agit de nous rappeler que notre foi se fonde sur le Christ, venu dans notre chair pour nous sauver et nous libérer de l’esclavage du péché et de la convoitise. Notre force et notre assurance dans l’accomplissement de son règne trouvent son ancrage dans la foi en celui qui s’est offert pour nous sauver. Si nous nous remettons totalement en Dieu en sacrifice, nous verrons la lumière de Dieu resplendir dans nos cœurs. Avec le Christ, nous réalisons que ce qui apparait comme un échec aux yeux des hommes, peut devenir source de bénédiction pour nous-même et pour notre monde. Pour cela, tenons ferme l’affirmation de notre foi en celui qui est mort et ressuscité pour nous donner la vie.

AMEN

Médiation Père Lentiampa SJ 29ème dim ord B
15 octobre 2021, 12:40