Recherche

Vatican News
Astana, la capitale kazakhe Astana, la capitale kazakhe  

Une conférence épiscopale créée entre les pays d’Asie centrale

Les épiscopats catholiques du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan, du Kirghizistan, du Turkménistan et du Tadjikistan sont désormais rassemblés dans un organe régional.

«Les évêques sont heureux d'annoncer que, par décret du 8 septembre 2021, la Congrégation pour l'évangélisation des peuples a créé une nouvelle Conférence des évêques du Kazakhstan, de l'Ouzbékistan, du Kirghizistan, du Turkménistan et du Tadjikistan». L’annonce a été faite dans un communiqué publié sur le site de l'Église catholique du Kazakhstan, peu après la session plénière qui a rassemblé ses quatre évêques et son administrateur apostolique à Nur Sultan, les 20 et 21 septembre dernier.

Ce nouvel organe de l'Église catholique en Asie centrale, où sa présence est minoritaire, est similaire à des structures régionales telles que le CCEE pour l'Europe ou le CELAM pour l'Amérique latine.

L'actualité de l'Église kazakhe

La session plénière des évêques kazakhs a également permis d’évoquer le chemin synodal, en vue du synode sur la synodalité de 2023. Pour l’Église au Kazakhstan, l’enjeu est d’apporter des réponses aux «questions sur la coresponsabilité dans l'Église locale, sur la participation de tous les croyants à la vie de l'Église». Les évêques ont également abordé d’autres sujets: le séminaire théologique interdiocésain de Karaganda, la Caritas nationale, et l’approbation de la traduction en kazakh du Notre Père, du Je vous salue Marie et du Gloria. Les évêques ont aussi commémoré le 20e anniversaire de la visite de saint Jean Paul II au Kazakhstan, qui s’était déroulée du 22 au 25 septembre 2001, avant que le Souverain Pontife polonais ne visite l’Arménie.

05 octobre 2021, 10:14