Recherche

Vatican News
La déclaration de la Comece dénonce l'augmentation de la pauvreté des travailleurs au cours de la dernière décennie. La déclaration de la Comece dénonce l'augmentation de la pauvreté des travailleurs au cours de la dernière décennie.   (David Tadevosian photography)

Lutter contre la pauvreté, priorité des épiscopats européens

La Commission des épiscopats de l'Union européenne (Comece) publie jeudi 14 octobre 2021 la déclaration «Écouter le cri des pauvres dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et de la relance», proposant quelques bonnes pratiques et recommandations aux institutions de l'UE sur la manière de renforcer la lutte contre la pauvreté en Europe. Mgr Hérouard: «Nous devons viser à réduire la marginalisation et à favoriser une inclusion plus intégrale.»

Si la crise du Covid-19 n'a pas créé une explosion de la pauvreté, la Comece observe une multiplication des situations de fragilité affectant la vie des personnes, des familles et des communautés à travers l'Union européenne, dans un communiqué paru jeudi 14 octobre.

Comme le reflète le plan d'action de la Commission européenne sur le socle européen des droits sociaux, la lutte contre la pauvreté est l'une des principales priorités sociales de l'UE, a rappelé la Comece. Cependant, «il faut faire davantage pour mesurer et combattre les nouvelles formes de pauvreté et promouvoir des remèdes créatifs aux causes structurelles de la pauvreté», déclare Mgr Antoine Hérouard, président de la Commission des affaires sociales de la Comece.

Les niveaux de pauvreté augmentent partout en Europe

La déclaration de la Comece dénonce l'augmentation de la pauvreté des travailleurs au cours de la dernière décennie, ainsi que la situation préoccupante de nombreux travailleurs, qui ne bénéficient pas de conditions de travail dignes ou ne voient pas leur travail valorisé. Alors que les niveaux de pauvreté augmentent partout en Europe, la Comece appelle l'UE et ses États membres à «mieux reconnaître l'approche multidimensionnelle de la pauvreté afin de ne laisser personne de côté».

Pendant la pandémie, l'Église catholique a apporté un soutien spirituel et matériel aux personnes en situation de pauvreté, répondant à leurs besoins les plus pressants. La déclaration de la Comece rassemble des exemples de «bonnes pratiques» mises en œuvre dans différents endroits d'Europe par de multiples institutions et avec le soutien de différents réseaux Caritas et de partenaires nationaux, régionaux ou locaux.

Alimentation, logement, travail et surendettement

La déclaration «Écouter le cri des pauvres dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et de la relance» vise à faire le point sur les stratégies européennes existantes pour lutter contre la pauvreté, à rendre compte des actions de l'Église catholique en faveur des personnes en situation de pauvreté pendant la pandémie actuelle de Covid-19, et à porter les recommandations de l'Église à l'attention des institutions européennes et de ses dirigeants.

Les recommandations de la Commission des affaires sociales de la Comece proposent par exemple de: renforcer l'assistance matérielle et alimentaire dans le cadre du financement de l'UE; mieux mesurer la pauvreté pour qu'elle corresponde à la réalité actuelle; faciliter l'accès à un logement abordable et décent; mieux prévenir le surendettement; promouvoir un travail décent, une éducation de qualité et la solidarité.

«Toute réflexion et action concernant la lutte contre la pauvreté, poursuit Mgr Hérouard, doit viser à réduire la marginalisation et à favoriser une inclusion plus intégrale, c'est-à-dire une participation économique, sociale et politique.»

14 octobre 2021, 11:00