Recherche

Vatican News
Les évêques pendant une messe à Lourdes (archive). Les évêques pendant une messe à Lourdes (archive).  (AFP or licensors)

Abus, Synode : un programme intense pour l'Assemblée de la CEF

L’Assemblée plénière des évêques de France se tiendra à Lourdes du 3 au 8 novembre 2021. Au cœur des discussions de ce rassemblement d’automne figureront le rapport de la Commission Sauvé et le Synode sur la Synodalité.

Claire Riobé – Cité du Vatican

Le programme était prévu depuis des mois : il a été revu ces derniers jours, au vu de l’actualité brûlante que traverse l’Eglise de France. L’Assemblée plénière, traditionnelle réunion bi-annuelle des évêques et cardinaux du territoire, se tiendra finalement en présentiel du 2 au 8 novembre 2021. Initialement prévue sur six jours, l’évènement a été allongé d’une journée pleine, dans une volonté de la Conférence des évêques de France (CEF) d’octroyer aux 120 évêques présents un moment de rencontre gratuit.

Ce rassemblement d’automne sera le premier de l’épiscopat dans son ensemble, depuis la présentation du rapport de la Commission Sauvé le 5 octobre dernier. Cette journée du mardi 2 novembre devra ainsi être «un temps pour eux, afin qu’ils puissent mesurer ce qui a été dit, débattre, et partager leurs impressions sur le rapport», indique une source au sein de la CEF. «Ce n’est pas le temps des décisions mais celui de la réflexion ensemble», ajoute-t-elle.

Six demi-journées consacrées à la réception du rapport

Lors d’un petit-déjeuner organisé avec un groupe de journalistes à Paris, mardi 19 octobre, le père Hugues de Woillemont, secrétaire général de la CEF, s’est également exprimé sur les différents sujets qui seraient abordés au cours de cette assemblée. Contrairement au programme initialement prévu, six demi-journées seront finalement consacrées à la réception du rapport de la Commission Sauvé et à ses 45 recommandations. Des laïcs, membres d’associations et des victimes seront également invités à s’exprimer et à prendre part aux échanges, indique un membre du bureau de la CEF.

Autre actualité de cette Assemblée plénière automnale, le Synode sur la synodalité, dont la phase diocésaine s’est ouverte le dimanche 17 octobre. Annoncé par le Pape François en mai 2021, ce synode universel veut inclure tous les fidèles dans une réflexion de fond sur les structures de l’Eglise. «Il sera d’autant plus au cœur de ce rassemblement, en France, que l’institution est très secouée», confirme-t-on au sein de la CEF. Pour Karine Dalle, directrice de la communication de la CEF également présente mardi 19 octobre, ce Synode est « une véritable opportunité pour changer de culture et créer des lieux de parole, de mobilisation, de changement dans l’Église », relate La Croix ce 20 octobre.

Ecologie intégrale

Le programme de l’Assemblée plénière, ainsi bouleversé, conservera, comme initialement prévu, une journée et demi sur le thème de Laudato Si et de l’écologie intégrale ’Clameur des pauvres, clameur de la terre’, insiste Virginie Topcha, responsable réseaux et médias au sein de la CEF.

Après une messe à la basilique Notre-Dame du Rosaire dimanche 7 novembre matin, l’Assemblée plénière se terminera lundi 8 novembre par un vote et un discours de clôture.

20 octobre 2021, 16:35