Recherche

Vatican News
Mgr Raphaël François Minassian, nouveau atriarche de Cilicie des Arméniens. Mgr Raphaël François Minassian, nouveau atriarche de Cilicie des Arméniens.  

Le Pape François reçoit le nouveau patriarche de Cilicie des Arméniens

Au lendemain de l'élection de Mgr Raphaël Bedros XXI Minassian, le Saint-Père lui a consigné une lettre dans laquelle il lui accorde la communion ecclésiastique et exprime sa joie pour toute l'Église universelle.

Le Pape François a reçu ce vendredi matin Mgr Raphaël François Bedros XXI Minassian, le nouveau patriarche de Cilicie des Arméniens, élu à l’issue du synode de l’Eglise catholique arménienne qui s’est tenu ces jours-ci à Rome. Une rencontre sobre et chaleureuse au cours de laquelle le Saint-Père a pu faire preuve de sa «proximité et de sa simplicité» selon les mots du patriarche, de passage dans les studios de Radio Vatican. Sa béatitude, qui avait accueilli le Pape François en Arménie lors de son voyage apostolique en 2016, en tant qu'ordinaire pour les fidèles arméniens catholiques d'Europe orientale, nous a confié notamment les défis qui attendent les catholiques arméniens aujourd’hui:

Mgr Raphaël François Minassian, patriarche de Cilicie des Arméniens.

À l'occasion de cette audience, le Pape François a adressé une lettre au nouveau patriarche pour lui accorder la communion ecclésiastique. «Je souhaite m'unir à la joie des fils et des filles de cette Église et de l'Église universelle, qui ont tant accompagné de leur prière les évêques réunis d'abord au Liban, au début de l'été, et ces jours-ci à Rome, au Collège pontifical arménien» explique le Pape. 

François rappelle l'importance de cette élection qui «intervient à un moment où les gens sont particulièrement éprouvés par divers défis. Je pense aux souffrances de la Syrie et du Liban - pays où l'Église de Cilicie des Arméniens est présente - ainsi qu'à la pandémie qui, dans de nombreuses régions du monde, est encore loin d'être vaincue. Tous les hommes de bonne volonté, en particulier les chrétiens, sont appelés à être des voisins et des frères, en surmontant l'indifférence et la solitude», peut-on lire. 

Le Saint-Père rend aussi hommage aux souffrances du peuple arménien: « Nous connaissons le peuple arménien comme un expert de la souffrance, en raison des nombreuses épreuves subies tout au long de plus de 1700 ans d'histoire chrétienne, mais aussi en raison de son inépuisable capacité à s'épanouir et à porter du fruit » écrit-il. 

Confiant au nouveau patriarche «le soin des jeunes générations, la promotion des vocations, la sage harmonie que vous devez pouvoir trouver entre les différentes instances de votre communauté», François forme le vœu que sous l'impulsion de nouveau patriarche Minnassian, l'Église de Cilicie des Arméniens puisse poursuivre sur «le chemin de la fraternité authentique et du dialogue œcuménique avec nos frères et sœurs de l'Église apostolique arménienne». 

 

 

24 septembre 2021, 13:10