Recherche

Vatican News

Ouverture d’un mois missionnaire mondial centré sur le témoignage

Le mois missionnaire mondial s’ouvre comme chaque année avec la fête de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, le 1er octobre, pour se clore le 24 octobre, qui marquera la 95e Journée mondiale des missions. Un communiqué des Œuvres pontificales missionnaires détaille les modalités de cette initiative annuelle.

Le thème choisi par le Pape François dans son message pour la solennité de l'Épiphanie est tiré des Actes des Apôtres : «Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu» (Ac 4, 20). «Comme les Apôtres qui ont vu, entendu et touché le salut de Jésus (cf. 1 Jn 1, 1-4), ainsi nous pouvons aujourd’hui toucher la chair souffrante et joyeuse du Christ dans l’histoire de chaque jour et nous encourager à partager avec tous un destin d’espérance, cette caractéristique indubitable qui naît du fait de nous savoir accompagnés par le Seigneur», écrit le Saint-Père dans ce même message, axé sur la force du témoignage.

«Nous nous souvenons avec reconnaissance de toutes les personnes dont le témoignage de vie nous aide à renouveler notre engagement baptismal à être des apôtres généreux et joyeux de l’Évangile. Nous nous souvenons en particulier de ceux qui ont été capables de se mettre en chemin, de quitter leur terre et leur famille pour que l’Évangile puisse atteindre sans délai et sans crainte les peuples et les villes les plus éloignés où tant de vies sont assoiffées de bénédiction», affirme-t-il encore.

Initiatives malgré la pandémie

La Journée mondiale des missions donne lieu à de nombreuses initiatives de formation, prière et animation sont organisées dans le monde entier, malgré le contexte sanitaire. Les OPM rendent compte de plusieurs d’entre elles :

«Dans les Amériques, la coordination continentale des Œuvres Pontificales Missionnaires a produit du matériel de formation, des schémas de prière pour l'animation liturgique et des thèmes de réflexion qui sont le fruit du travail conjoint des directions nationales des OPM du continent. En Afrique, l'Église d'Ouganda utilise de plus en plus activement les nouveaux médias, qui, pendant le confinement, ont permis à la communauté chrétienne de rester soudée, tant au niveau de l'animation missionnaire que de la prière. En Tanzanie, un certain nombre de personnes influentes et de responsables laïcs ont été choisis pour diffuser le message de la Journée des Missions à la radio et à la télévision.

En Europe, en Suisse, le Mois Missionnaire est l'occasion de se rapprocher de l'Eglise du Vietnam. (…) En Asie, où la situation de la pandémie est encore très complexe, les OPM du Vietnam s'engagent à aider concrètement la population touchée par le virus en préparant du matériel d'animation et en planifiant diverses initiatives de prière en ligne.

Sur le continent océanique, en Australie, la Journée sera vécue avec une attention et une sensibilité particulières pour l'œuvre pastorale et missionnaire des Sœurs du Bon Pasteur en Thaïlande, en faveur des enfants issus de milieux vulnérables et défavorisés.»

30 septembre 2021, 15:02