Recherche

Vatican News
Frère Mamerti Esquiú, nouveau bienheurex Frère Mamerti Esquiú, nouveau bienheurex 

Mamerto Esquiú, franciscain et évêque argentin, est béatifié

La cérémonie de béatification a eu lieu samedi 4 septembre à Piedra Blanca, en Argentine, la ville où le nouveau bienheureux est né il y a 195 ans. Le cardinal argentin Luis Hector Villalba, qui a été nommé légat apostolique, a présidé la cérémonie et a prononcé l'homélie.

Adriana Masotti - Cité du Vatican

La cérémonie de béatification de Mamerto Esquiú, franciscain de la province de Catamarca en Argentine, a été célébrée samedi matin sur l'esplanade de l'église de San José à Piedra Blanca, lieu de naissance d'Esquiú. Pour la béatification du frère franciscain, les postulateurs ont présenté à l'examen de la Congrégation pour les Causes des Saints la prétendue guérison miraculeuse, attribuée à son intercession, d'une petite fille souffrant d'une «ostéomyélite aiguë avec évolution chronique et arthrite septique». L'événement s'est produit en janvier 2016 en Argentine.

Villalba : suivons-le dans son désir de devenir un saint

La messe a été présidée par le légat apostolique Luis Héctor Villalba, cardinal argentin et archevêque émérite de Tucumán, accompagné d'un groupe d'évêques du pays. Mamerto Esquiú en tant que religieux, prêtre et évêque «est un modèle à imiter», a déclaré le cardinal ; «il est un intercesseur pour nous». «Il était un évêque missionnaire qui se consacrait à la visite de toutes les communautés de son diocèse étendu» et il était aussi «un évêque pasteur, qui se distinguait par son humilité, sa pauvreté et l'austérité de sa vie.» Esquiú «était un pasteur qui se donnait aux pauvres à la manière de saint François. Il était infatigable dans l'assistance aux malades et l'administration des sacrements». «Le bienheureux Mamerto Esquiú est reconnu comme l'une des grandes figures de notre pays pour son patriotisme exemplaire. Il a éclairé l'ordre temporel avec la lumière de l'Évangile, en défendant et en promouvant la dignité humaine, la paix et la justice».

Qui était Mamerto Esquiú ?

Le nouveau bienheureux est né le 11 mai 1826 et a fait sa profession religieuse comme frère mineur dans la province franciscaine de l'Assomption de la Sainte Vierge du Rio de la Plata le 14 juillet 1842. Le 18 octobre 1848, il est ordonné prêtre et, à partir de 1850, il commence à enseigner au séminaire de Catamarca, faisant également office de père spirituel. Estimé pour sa piété et son intégrité morale, il a occupé, entre 1855 et 1862, les postes de député et de membre du conseil du gouvernement de Catamarca. En 1862, il se rend en Bolivie comme missionnaire et, en 1864, il est nommé professeur au séminaire de Sucre.

Le pape Léon XIII le nomme évêque de Córdoba en Argentine. Il a été ordonné évêque le 12 décembre 1880. Dans son diocèse, il s'est distingué par sa vie intense de prière, l'aide spirituelle et matérielle aux pauvres, le zèle pastoral et la charité, la formation de séminaristes, la fondation de confréries et d'associations de fidèles, la prédication au peuple et les cours d'exercices spirituels. Mamerto Esquiú est décédé le 10 janvier 1883 à Posta del Suncho, Argentine. Le décret sur l'héroïcité des vertus a été promulgué le 16 décembre 2006.

05 septembre 2021, 14:02