Recherche

Vatican News
Sainte Rosa de Lima (1586 - 1617) Sainte Rosa de Lima (1586 - 1617) 

Sainte Rose de Lima: «un lys parmi les épines»

Aujourd'hui, l'Église fait mémoire de sainte Rose de Lima, patronne du Pérou, du Nouveau Monde et des Philippines.

Amedeo Lomonaco - Cité du Vatican

Isabella Flores naît en 1586 à Lima, au Pérou, dans une riche famille d'origine espagnole. Dès son plus jeune âge, elle aspire à se consacrer à Dieu. Elle est d'abord appelée “Rosa”, en raison de sa beauté, par son infirmière indienne. À l'âge de 20 ans, elle lit la vie de sainte Catherine de Sienne, qui devient son modèle. Elle se retire alors dans une vie contemplative et prend l'habit de tertiaire franciscaine. Elle vit des journées marquées par la prière dans une cellule d'à peine deux mètres carrés, construite dans le jardin de la maison de sa mère. Elle revit la Passion de Jésus dans sa chair, élevant ses prières pour deux intentions spéciales : la conversion des Espagnols et l'évangélisation des Indiens. Elle meurt le 24 août 1617 après avoir répété plusieurs fois: «Jésus, sois avec moi». Canonisée en 1671 par Clément X, elle est la première des saints d'Amérique.

En 2017, dans son message pour le 400e anniversaire de la mort de sainte Rose de Lima, le Pape François, prenant appui sur le Cantique des cantiques, la définissait comme «un lys ayant poussé au milieu des épines». Sainte Rose, qui s’ingligea de sévères pénitences, «brûlant d'une passion amoureuse pour obtenir la vie éternelle dans le Christ pour tous», est devenue «une amie du Seigneur dès l'enfance». «Enflammée par l'exemple et l'intercession de la Sainte Vierge Marie et de Sainte Catherine de Sienne, lit-on encore dans le message du Pape François, elle a offert sa vie totalement à Dieu».

“«Nous te remercions d'une manière particulière pour la sainteté qui a fleuri dans notre pays. Notre Église archidiocésaine, enrichie par le travail apostolique de saint Toribio de Mongrovejo, enrichie par la prière, la pénitence et la charité de sainte Rose de Lima et de saint Martin de Porres, enrichie par le zèle missionnaire de saint François Solano et l'humble service de saint Jean Macías, bénie par le témoignage de vie chrétienne d'autres frères et sœurs fidèles à l'Évangile, vous est reconnaissante de votre action dans notre histoire et vous prie d'être fidèles à l'héritage reçu» (Pape François - Voyage au Pérou).”

23 août 2021, 12:33