Recherche

Vatican News
Vue sur le Mont Thabor. Vue sur le Mont Thabor.  

La Transfiguration de Jésus-Christ célébrée sur le Mont Thabor

Comme le veut la tradition, une messe pour la solennité de la Transfiguration de Jésus a été célébrée par les religieux franciscains sur le Mont Thabor, en Terre Sainte.

Vatican News

«Comme nous le disent les évangiles, Jésus est sur une montagne chaque fois que quelque chose d'extrêmement important se produit (...). La raison en est simple : il veut que nous regardions vers le haut et que nous oubliions le péché, qui nous pousse vers le bas» : a déclaré le curé de Nazareth, le Frère Marwan Di'ides, qui a présidé vendredi 6 août sur le Mont Thabor, en Terre Sainte, la messe pour la solennité de la Transfiguration de Jésus-Christ. Comme chaque année, rapporte le portail de la Custodie de Terre Sainte, les religieux franciscains se sont réunis dans ce qui est considéré comme le lieu où, comme le racontent les évangiles, Jésus a manifesté sa gloire à Pierre, Jacques et Jean, et où se trouve aujourd'hui un sanctuaire.

Rappelant la réaction des disciples, saisis de peur, qui se sont agenouillés devant Jésus transfiguré, le curé de Nazareth a exhorté les fidèles à lever les yeux comme eux, à «laisser le péché derrière eux, à chercher le plan de Dieu et à ne jamais le craindre, mais à l'aimer extrêmement».

Les trois tentes de Pierre

Il existe peu de témoignages sur le passé du Mont Thabor. Le pèlerin anonyme de Plaisance parle de trois basiliques existant en 570, en souvenir des «trois tentes» que Pierre, comme nous le lisons dans les évangiles, avait proposé de dresser lorsqu'il vit Jésus transfiguré avec Moïse et Élie. Des documents d'époque plus tardive font état de la présence de quatre églises et de moines.

Fortifié par les croisés, le Thabor fut ensuite doté d'un riche mobilier et confié en 1101 à la garde des Bénédictins. Après la défaite des chrétiens aux Cornes de Hattin, il est resté à l'état d'abandon jusqu'à ce que Frédéric II de Souabe conclue un traité de paix avec le sultan Al-Kamil (1229-1239). Les moines retournèrent sur la montagne, mais en 1263, le sultan Baibars rasa toutes les églises du Thabor. Depuis lors, très peu de pèlerins s'aventurent jusqu'à cette montagne sacrée mais isolée. Ce n'est qu'en 1631 que l'émir druze Fakhr ad-Din a permis aux franciscains d'ouvrir une communauté sur la montagne.

08 août 2021, 13:17