Recherche

Vatican News
Embarcation de migrants au large de l’île italienne de Lampedusa, le 19 février 2021. Embarcation de migrants au large de l’île italienne de Lampedusa, le 19 février 2021.   (ANSA)

Le cardinal Parolin célèbre une veillée de prière pour les migrants morts en mer

L’antenne romaine de la communauté de Sant’Egidio organise mardi 15 juin une veillée de prière en la basilique Santa Maria in Trastevere en mémoire, hommage et solidarité à tous les migrants morts en mer depuis les années 1990 -plus de 40 000-, et plus particulièrement à ceux décédés durant l’année écoulée. Signe de l’attention manifeste du Saint-Siège, le cardinal Secrétaire d’État, Pietro Parolin, sera présent.

Ce mardi 15 juin à 18h30, heure de Rome, en la basilique Santa Maria in Trastevere, l'une des plus anciennes de Rome, a lieu une veillée de prière pour les migrants. Organisée par la communauté Sant'Egidio, elle est intitulée «Mourir d'espérance».

Lors de cette veillée, diffusée sur la page Facebook de la communtauté Sant’Egidio et sur le site pour ceux qui ne se trouvent pas à Rome, les fidèles sont invités à se souvenir «des 43 390 personnes qui sont mortes, sans compter celles qui ont disparu, depuis 1990, en mer Méditerranée ou sur les autres routes d'immigration vers l'Europe», relève le communiqué de l’organisation.

Plus de 4 000 morts en Méditerranée en un an

Un décompte dramatique, qui s'est encore aggravé au cours de l'année dernière, d’après Sant’Egidio : en effet, de juin 2020 à juin 2021, 4 071 personnes ont perdu la vie en Méditerranée et le long des routes terrestres pour tenter de rejoindre le Vieux continent, en particulier depuis la Libye par la route de la Méditerranée centrale.

Lors de cette veillée seront donc allumées un certain nombre de bougies en mémoire des personnes disparues. Des migrants de différentes origines, et les familles et proches de ceux qui ont perdu la vie en mer seront présents. 


Cette initiative s’inscrit dans la perspective de la "Journée mondiale des réfugiés", prévue le 20 juin, et implique d'autres associations engagées dans l'accueil et l'intégration de personnes ayant fui des guerres ou des situations insoutenables dans leur pays, parmi lesquelles le Centro Astalli, la Caritas italienne, ou la Fondazione Migrantes pour n’en citer que quelques-unes.

La Méditerranée, plus grand cimetière d’Europe

Le drame des migrants morts en Méditerranée était également au centre de l'angélus du Saint-Père dimanche 13 juin: «La Méditerranée est devenue le plus grand cimetière d'Europe», a une nouvelle fois regretté le Souverain Pontife, exhortant chacun à éveiller sa conscience pour «favoriser la croissance d'une humanité plus unie, qui brise le mur de l'indifférence.»

15 juin 2021, 11:33