Recherche

Vatican News
Le relais de la flamme olympique des JO de Tokyo, ici le 24 juin 2021 dans la préfecture de Shizuoka. Le relais de la flamme olympique des JO de Tokyo, ici le 24 juin 2021 dans la préfecture de Shizuoka.  (AFP or licensors)

Coronavirus: le diocèse de Tokyo se montre prudent à l’approche des JO

En prévision des prochains Jeux olympiques, qui doivent débuter le 23 juillet au Japon, l'archidiocèse de Tokyo a annoncé qu'il maintiendrait les mesures de restrictions sanitaires en vigueur dans les églises.

Le gouvernement japonais a annoncé la levée de l'état d'urgence épidémiologique  dans de nombreuses régions, à la lumière d'une baisse des nouvelles infections et des décès dans le pays. Selon le Japan Times, pour la journée du 20 juin, le Pays du Soleil Levant avait signalé 1 308 cas et 20 décès dus au coronavirus.

Prenant acte de cette diminution des cas, les autorités japonaises ont annoncé la levée de l’état d'urgence serait levé dans neuf villes. Cependant, sept régions, dont celle de Tokyo, qui accueillera les Jeux olympiques, et Osaka resteront sous des mesures d'urgence non complètes jusqu'au 11 juillet et seule la préfecture d'Okinawa restera sous le régime de l’état d'urgence.

Les catholiques invités à la prudence

Mgr Isao Kikuchi, archevêque de Tokyo, a expliqué le 21 juin que les catholiques doivent rester sur leurs gardes après l'assouplissement des restrictions par le gouvernement. Le nombre de cas positifs a diminué dans la capitale et dans d'autres région, a indiqué l’archevêque, interrogé par l’agence Ucanews. Il remarque qu’il faudra peut-être un certain temps avant que la vaccination ait un réel effet pour l’ensemble de la population, dont une grande partie demeure sceptique sur le bien-fondé du recours aux vaccins, qui heurtent la mentalité traditionnelle japonaise.

Le diocèse de Tokyo n'a pas signalé de décès ou d'infection de catholiques directement liés aux activités de l'Église, bien qu'il y ait eu des cas de contamination de certains prêtres et fidèles en contact avec des établissements pour personnes âgées. Mgr Kikuchi a prévenu que les mesures de contrôle de la pandémie resteront actives dans l'archidiocèse de Tokyo, afin de limiter les risques de circulation du virus durant les Jeux olympiques et paralympiques. Même avec une forte réduction du nombre de visiteurs, les flux liés à l’arrivée d’athlètes, de journalistes et d’officiels constitueront nécessairement un facteur de risque, et une grande partie de la population japonaise s’en inquiète.

Le Japon a interdit aux spectateurs étrangers d'assister aux épreuves olympiques. Quelques milliers de spectateurs locaux seront autorisés à assister aux Jeux, sous réserve d'une séparation physique et de règles strictes en matière de santé et d'hygiène.

Maintien des restrictions dans les églises

Cet été, aucun assouplissement n’est donc en vue dans les églises du diocèse de Tokyo. Des jauges seront toujours appliquées pour les entrées dans les églises, et les fidèles et visiteurs devront maintenir une distance d'un mètre les unes des autres et éviter de se saluer et de se parler. Les bâtiments de culte seront tenus d'assurer une ventilation suffisante pendant la messe. Les fidèles ne pourront fréquenter que leur propre paroisse et se désinfecter les mains pour recevoir la communion. Les personnes âgées et les malades sont priés de rester chez eux et les catholiques sont exemptés de l'obligation physique de participer à la célébration de l'Eucharistie.

Les participants à la messe devront également s'abstenir de chanter et d'entonner des prières tous ensemble, ainsi que d'éviter les réunions, les rassemblements et les événements communs.

Le Japon a enregistré jusqu'à présent plus de 14 370 décès dus au Covid-19, pour un total de 786 000 cas.

Vatican News Service

24 juin 2021, 17:57