Recherche

Vatican News
La chute d'une cabine de téléphérique a provoqué la mort de 14 personnes le 23 mai dans le nord de l'Italie. La chute d'une cabine de téléphérique a provoqué la mort de 14 personnes le 23 mai dans le nord de l'Italie.   (ANSA)

Les condoléances de l'Église italienne après le drame de Mottarone

La conférence épiscopale d'Italie a fait part de sa douleur et de ses prières pour les familles des victimes de la catastrophe, au lendemain de la chute d'un téléphérique qui a fait 14 morts.

Condoléances, proximité dans la douleur et prière pour les victimes : tels sont les sentiments exprimés par la CEI (Conférence épiscopale italienne) dans une note, au lendemain de l'accident survenu le 23 mai sur le téléphérique Stresa-Mottarone, où une cabine est tombée au sol, faisant quatorze victimes, membres de cinq familles. Seul un enfant de cinq ans a survécu et se trouve actuellement dans un état grave à Turin. C'est donc à lui et aux familles des victimes que s'adressent les évêques italiens, réunis à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 27 mai à Rome pour la 74e Assemblée générale, qui s'ouvrira dans l'après-midi par un discours du Pape François.  

C'est un événement qui touche profondément la sensibilité de tous, surtout si l'on considère le contexte de sérénité et de loisirs dans lequel s'est déroulée la tragédie, dit le cardinal Gualtiero Bassetti, président de la Conférence épiscopale italienne. Les évêques italiens font ainsi part de leur «prière d'intercession, de réconfort et de soutien » pour les victimes, leurs familles et l'enfant hospitalisé.

Mgr Franco Giulio Brambilla, évêque de Novara, diocèse sur le territoire duquel s'est produit l'accident souhaite pour sa part que «les responsables administratifs et techniques fassent toujours preuve d'une attention rigoureuse, en utilisant tous les moyens à leur disposition, afin que de tels événements tragiques ne se reproduisent plus».

24 mai 2021, 12:51