Recherche

Vatican News
(Photo d'illustration) (Photo d'illustration)  (AFP or licensors)

Antisémitisme en hausse aux États-Unis : la ferme condamnation des évêques

Les actes antisémites se sont multipliés dans tout le pays, avec en toile de fond le tout récent conflit entre Israël et le Hamas autour de la bande de Gaza. Les évêques du pays s’élèvent avec force contre ces manifestations de haine.

De New York à Los Angeles, les actes de vandalisme, tout comme les attaques verbales et physiques contre la communauté juive se sont multipliés ces dernières semaines, même après le cessez-le-feu entre le Hamas et Israël. Des incidents similaires se sont produits en Europe, notamment en Grande-Bretagne et en Allemagne. 

Ces incidents ont pris une ampleur telle que la conférence épiscopale américaine a manifesté publiquement sa vive inquiétude : «nous ne pouvons pas rester silencieux lorsque nous voyons nos frères et sœurs qui souffrent d'être juifs et nous ne nous laisserons jamais de dénoncer toute forme de haine, en particulier celle qui naît du mépris de la foi», écrit l’USCCB.

«Toute attaque à l'encontre d'une communauté ou d'un individu en raison de sa foi ou pour toute autre raison élevée est contraire à ce que nous sommes appelés à être en tant que peuple de Dieu», indique encore la déclaration signée par Mgr Jose H. Gomez, archevêque de Los Angeles et président de la conférence et Mgr David P. Talley, président du Comité des affaires œcuméniques et interreligieuses de l'USCCB. «Le Pape François nous rappelle continuellement notre devoir de construire une culture de la rencontre en jetant des ponts qui dépassent les différences et les divisions. Ce faisant, nous devons dénoncer la violence sans "si" ni "mais" et emprunter la voie du dialogue», ajoutent-ils. 

Une amitié irrévocable

La note rappelle ensuite que la condamnation par le Concile Vatican II de toute forme de haine, de persécution et de manifestation d'antisémitisme dirigée contre les Juifs, à tout moment et par quiconque, «reste une partie intégrante de l'amitié irrévocable» cultivée au cours de ces décennies par l'Église catholique avec ses frères et sœurs juifs.

En exprimant leur solidarité avec les victimes des différentes attaques, les évêques émettent le souhait que «toutes les personnes de bonne volonté puissent s'unir pour promouvoir une culture qui rejette toutes les formes de haine, en particulier celle contre les juifs».

La semaine dernière, plusieurs organisations juives américaines ont adressé une lettre au président Joe Biden, lui demandant de prendre des mesures fermes pour lutter contre l'antisémitisme latent dans le pays.

Vatican News Service - LZ

27 mai 2021, 13:09