Recherche

Vatican News
Chapelle du sanctuaire de Banneux en Belgique. Chapelle du sanctuaire de Banneux en Belgique.  

Messes en Belgique: 50 personnes en extérieur dès le 8 mai

Le gouvernement fédéral autorisera à partir du samedi 8 mai, la participation de 50 fidèles lors de messes en extérieur. Jusqu’à présent, elles étaient limitées à 15 personnes, qu’elles se tiennent à l’intérieur ou à l’air libre.

(Avec cathobel)

Jeudi 29 avril 2021, le gouvernement fédéral belge a donné son accord aux cultes pour des célébrations à l’extérieur, avec 50 personnes maximum, dès le samedi 8 mai. C’est ce qu’annonce, dans un communiqué, la Conférence épiscopale belge.

À l’intérieur des églises, la norme de 15 personnes restera d’application, sauf pour les funérailles auxquelles peuvent assister 50 personnes.

Depuis l’automne dernier, les célébrations liturgiques ne peuvent plus se tenir qu’en présence de 15 fidèles. 

 

À plusieurs reprises, des catholiques, tout comme des croyants d’autres cultes, ont interpellé les autorités politiques à ce sujet, sans succès. Les évêques de Belgique ont plusieurs fois demandé au instances fédérales belges, et en particulier au ministre de la Justice Vincent van Quickenborne d’assouplir cette règle de 15 personnes en fonction de la taille du lieu de culte occupé.

Désormais à compter du samedi 8 mai, les célébrations pourront avoir lieu à l’extérieur, avec 50 personnes maximum.

Jardins de monastères et presbytères

«Les évêques encouragent les responsables locaux à user autant que possible de cette opportunité», indique le communiqué de l’épiscopat à ce sujet. «Les lieux extérieurs de pèlerinage, de sanctuaires, le jardin d’un monastère ou d’un presbytère sont particulièrement adaptés à la liturgie», précisent les évêques, qui se disent «convaincus que l’on peut aussi faire davantage à l’intérieur».

Ils demandent ainsi au gouvernement fédéral, et en accord avec tous les cultes reconnus, de «rétablir la norme relative dans les lieux de culte. Elle permettrait à une centaine de croyants de participer aux célébrations dans la plupart des églises. Cette norme relative est moins restrictive pour le vécu de la foi» et permet «une protection optimale de la santé publique», ont-ils ajouté.

Les évêques remercient également à nouveau tous ceux qui s’engagent dans la lutte contre le virus, et invitent enfin à prendre part au marathon de prière proposé par le Saint-Père en ce mois de mai, pour la fin de la pandémie et le retour d’une vie sociale et professionnelle normale, auquel participent les différents sanctuaires mariaux de Belgique.

01 mai 2021, 13:45