Recherche

Vatican News
Des catholiques haïtiens priant pour la libération des otages, le 12 avril. Des catholiques haïtiens priant pour la libération des otages, le 12 avril. 

Trois otages libérés a Haïti

Trois des sept religieux kidnappés le 11 avril par un gang armé ont été libérés par leurs ravisseurs, a confirmé le porte-parole de la conférence épiscopale.

Trois otages parmi les dix catholiques enlevés le 11 avril dernier dans la banlieue de la capitale haïtienne, Port-au-Prince, ont été libérés dans la soirée du 22 avril a confirmé le porte-parole de la Conférence épiscopale, le père Loudger Mazile. Selon le père Georgino Rameau, secrétaire général de la société des prêtres de Saint-Jacques, les otages libérés seraient un prêtre, le père Hugues Baptiste, de l’archidiocèse du cap haïtien, une religieuse, sœur Anne-Marie Dorcélus, membre de la congrégation des petites sœurs de Sainte-Thérèse à Port-au-Prince et une laïque, Lovely Joseph, la sœur d'un autre prêtre, Jean Anel Joseph.

Parmi les otages encore aux mains des ravisseurs figurent notamment deux Français, le père Michel Briand, missionnaire depuis 1986 en Haïti et membre de la Société des prêtres de Saint-Jacques et la sœur Agnès Bordeau, religieuse des Sœurs de la providence de la Pommeraye. La police locale soupçonne un gang armé actif dans le secteur, baptisé "400 Mawozo", d'être à l'origine de cet enlèvement. Les ravisseurs demandent un million de dollars en échange de la libération des otages.

Deux jours après cet enlèbement qui a provoqué une grande émotion dans le pays, les évêques haïtiens avaient publié un message dans lequel ils dénonçaient la «dictature du kidnapping» qui gangrène la société haïtienne et appelé à la responsabilité de la classe politique face aux problèmes sécuritaires. 

 

23 avril 2021, 14:47