Recherche

Vatican News
Basilique de l'Annonciation à Nazareth Basilique de l'Annonciation à Nazareth 

Mgr Pizzaballa: le salut est dans la rencontre personnelle avec Dieu

Le Patriarche latin de Jérusalem a célébré la messe à Nazareth, à l’occasion de la solennité de l’Annonciation, ce jeudi 25 mars. Dans son homélie, il est revenu sur le mystère de l’Incarnation et ce qu’il implique pour les croyants, surtout en ces temps de pandémie.

L'Incarnation nous dit combien Dieu aime l'humanité, a affirmé Mgr Pizzaballa au cours de la messe célébrée dans la basilique de l’Annonciation à Nazareth. «Le monde n'a jamais été une île heureuse: les problèmes de toutes sortes, les injustices, les divisions, les guerres, les maladies sont là aujourd'hui comme hier et depuis toujours. Mais tout cela n'a en rien empêché l'accomplissement du projet de Dieu dans un tel monde», a précisé l’archevêque italien.

Il s’agit de vivre aujourd’hui dans ce monde, aussi blessé soit-il, avec la certitude qu’il est encore «le lieu où Dieu s’est manifesté, où il nous a rencontrés et où nous le rencontrons encore». Ces derniers mois, les rencontres virtuelles ont été plus nombreuses que celles réelles, en raison des divers confinements mais si la technologie a permis de maintenir un minimum de sociabilité, «ce n’est pas par elle que nous rencontrons le Seigneur», observe Mgr Pizzaballa. «Ce ne seront pas les messes virtuelles qui nous sauveront, ni les médias sociaux, mais les rencontres personnelles avec Lui», a-t-il ajouté.

Le mystère de l’Incarnation est aussi une invitation à trouver dans sa propre vie, personnelle et communautaire, les signes de la présence de Dieu, le lieu où l'on peut le rencontrer. Pour le Patriarche latin, il est nécessaire de retrouver un regard positif sur l’Église et le monde, «toujours habités par la présence de Dieu». Il importe que le mal, l’injustice et la solitude ne soient pas les seules voix qui nous interpellent.

«Dans ce monde, dans cette société, dans cette Église, nous sommes invités à prononcer notre 'oui' à Dieu qui nous appelle pour son plan de salut , un 'oui' qui se traduit ensuite par une action concrète et positive pour le bien et pour la justice», a poursuivi Mgr Pizzaballa qui estime pressant le besoin de «témoins qui nous aident à affronter les faits de la vie avec espérance et confiance», d'une communauté de croyants «au regard libre et serein sur la vie du monde, sans peur et désireux de construire et de promouvoir le bien et la justice». «Trop souvent, nous nous enfermons dans nos propres problèmes, qui deviennent notre seul horizon. Nous sommes toujours tellement pris par les petites affaires de la vie, par les choses à faire, ou même par les grands projets, que nous oublions l'essentiel: l'existence n'a de sens que si elle s'ouvre à l'amour».

Et le Patriarche latin de Jérusalem de conclure son homélie en demandant à la Vierge de Nazareth d'accompagner et de soutenir l'Église de Terre Sainte et de la rendre féconde d'une vie nouvelle et joyeuse pour le bien de tous.

26 mars 2021, 15:59