Recherche

Vatican News
Bienheureuse Marie, Vierge de Fatima. Bienheureuse Marie, Vierge de Fatima.   (© BP)

Portugal: réouverture du sanctuaire de Fatima, messes pour les victimes du Covid

Les messes en présence de fidèles reprennent au sanctuaire de Notre-Dame de Fatima, lundi 15 mars. Des prières vont êtres dites en mémoire des victimes de la pandémie.

Les messes ont de nouveau lieu en présence des fidèles au sanctuaire de Fatima au Portugal. À partir du 15 mars, six messes quotidiennes sont célébrées dans la Basilique de la Très Sainte Trinité ou dans la Chapelle des Apparitions. Les messes avaient été suspendues le 23 janvier dernier pour raison sanitaire.

Prières pour les victimes européennes du Covid

Mardi 16 mars, des prières seront dites à l’intention de toutes les victimes de la pandémie en Europe, conformément à l'initiative des présidents des conférences épiscopales du vieux continent.

Au sanctuaire de Fatima, les diocèses et les instituts de vie consacrée portugais se joindront à ce réseau de prière pour faire mémoire des plus de 800 000 personnes décédées à cause du Covid-19 sur le continent européen. 

 

«Célébrer sans fidèles est contre-nature»

«Une façon de réaffirmer la proximité de l'Église avec tous ceux qui luttent contre le coronavirus: les victimes et leurs familles, les malades et le personnel soignant, les bénévoles et tous ceux qui sont en première ligne en ce moment délicat. Je ne peux m'empêcher de souligner la joie d'être à nouveau ensemble», affirme père Miguel Sottomayor, aumônier du sanctuaire, qui a célébré la messe lundi matin: «S'il a été très difficile pour vous tous de passer ce temps sans l'Eucharistie, pour nous, aumôniers du sanctuaire, qui avons la mission d'accueillir, ne pas avoir de pèlerins a été une expérience qui nous a marqués».

Le père Sottomayor souligne aussi combien il s’agit «d’une expérience contre-nature» que de célébrer une messe sans croyants. «Un prêtre peut toujours célébrer l'Eucharistie, mais nous sommes ordonnés pour servir, pour parler de Dieu à son peuple», rappelle-t-il.

Dans la perspective des JMJ

«C'est pourquoi, même pour nous, parler à des bancs vides, comme nous l'avons fait pendant cette période de confinement où les messes étaient diffusées par les réseaux sociaux et les médias, est une expérience qui marque». Le sanctuaire de Fatima continuera toutefois à diffuser plusieurs messes par jour en direct sur www.fatima.pt.  

Le sanctuaire de Fatima qui a par ailleurs aligné son action pastorale des trois prochaines années sur la préparation des JMJ de Lisbonne prévus en 2023. Renforcer la proposition du message de Fatima «en tant qu’appel à la conversion», accueillir et présenter le message de Fatima comme la bonne nouvelle de Dieu et faire du sanctuaire un lieu d’accueil pour pèlerins en situation de fragilité ou de souffrance sont les principaux objectifs de ce triennat, «qui nous invite en 2021 à annoncer et à proposer la signification que la foi chrétienne, et le message de Fatima en particulier, peut offrir à l’expérience de la fragilité humaine», détaille le sanctuaire sur son site. 

 

15 mars 2021, 16:41