Recherche

Vatican News
Le Pape François devant le Saint-Suaire de Turin, le 21 juin 2015 Le Pape François devant le Saint-Suaire de Turin, le 21 juin 2015 

Le Saint-Suaire sera exposé dans la cathédrale de Turin le Samedi Saint

Mgr Cesare Nosiglia, archevêque de Turin, a annoncé mercredi 3 mars une ostension du Saint-Suaire le 3 avril prochain. La cérémonie sera diffusée en direct à la télévision et sur les réseaux sociaux.

«En ces temps troublés, nous avons besoin de nourrir et de communiquer notre espérance. Et pour nous, croyants, le moyen le plus efficace de faire grandir l'espérance du monde entier est la prière en commun, à genoux devant le Seigneur», a déclaré ce mercredi 3 mars Mgr Nosiglia en annonçant la prochaine ostension du Saint-Suaire.  

Le rendez-vous est fixé au Samedi Saint, le 3 avril, à 17h, en la Cathédrale de Turin. La liturgie sera diffusée en direct sur la chaîne de télévision italienne TV2000 et sur les réseaux sociaux. La diffusion en direct débutera à 16h30, avec des discours et des témoignages introductifs, notamment de la part de jeunes turinois impliqués dans la préparation de cette cérémonie.

Un appel à la charité et au courage

Une ostension du Saint-Suaire avait aussi eu lieu le Samedi Saint l’année dernière, alors que la première vague de la pandémie de Covid-19 frappait l’Europe de plein fouet. Mais ce nouveau temps de prière devant l'icône «n'est pas une simple répétition de celui célébré en 2020», précise l’archevêque de Turin dans un communiqué. «L'année dernière, nous nous sommes trouvés dans une situation d'urgence totalement inconnue; aujourd'hui, nous sommes plus conscients des difficultés à affronter et des engagements que nous pouvons prendre. Nous avons surtout compris que notre première force est de continuer courageusement à vivre et d'aider ceux qui sont en difficulté et dans le besoin», ajoute-t-il.

 «J’ai voulu encore inviter les représentants des institutions de Turin et du Piémont, afin qu'ils puissent représenter devant le Saint-Suaire tout le peuple de nos terres. Je reste convaincu, en effet, que le Suaire est une réalité qui parle à tous, au-delà des différentes convictions de la culture et au-delà des différences de foi», explique Mgr Nosiglia. L’image du Christ figurant sur le Saint-Suaire «témoigne de la douleur et de la mort mais aussi - et avec combien plus de force ! - la résurrection et la vie éternelle qui ouvre à la charité, à la fraternité avec chaque personne. Devant le Suaire, nous pouvons vraiment nous exclamer à nouveau, le cœur tourné vers le Seigneur: “Ton amour est éternel”», conclut l’archevêque.

Le Pape François s'était rendu à Turin en 2015 pour vénérer le Saint-Suaire, exposé entre le 19 avril et le 24 juin. À l'occasion du bi-centenaire de la naissance de Don Bosco, l'ostension avait ainsi débuté pendant les fêtes pascales et duré jusqu'à la fête de saint Jean-Baptiste, patron de la capitale piémontaise. Près d’un million de visiteurs avaient afflué pour l'occasion. Venu auprès du Saint-Suaire le 21 juin, le Saint-Père avait alors déclaré que la mort du Christ sur la Croix était «le geste d’amour le plus grand. Le Saint-Suaire est une icône de cet amour, qui cette fois encore a attiré tant de personnes ici, à Turin. Le Saint-Suaire attire vers le visage et le corps meurtri de Jésus et, dans le même temps, pousse vers le visage de toute personne souffrante et injustement persécutée. Il nous pousse dans la même direction que le don d’amour de Jésus». 

04 mars 2021, 14:07