Recherche

Vatican News
Le cardinal Hollerich, ici lors d'une cérémonie pour le 70e anniversaire de la Déclaration Schuman, à Schengen, au Luxembourg, le 9 mai 2020. Le cardinal Hollerich, ici lors d'une cérémonie pour le 70e anniversaire de la Déclaration Schuman, à Schengen, au Luxembourg, le 9 mai 2020. 

Cec et Comece: pour Pâques, un message d’espérance face à la pandémie

L'espérance est le thème central du message diffusé par la Conférence des Eglises européennes (CEC) en collaboration avec la Commission des épiscopats de la Communauté européenne (Comece) en vue de la fête de Pâques, qui sera célébrée ce dimanche 4 avril.

L’espérance en la Résurrection du Christ, même en ce temps de pandémie de Covid-19, est donc la vertu théologique rappelée dans ce message de voeux, adressé en particulier aux plus pauvres et aux plus vulnérables, et signé par les présidents des deux organismes, respectivement le révérend Christian Krieger, président de la CEC, et le cardinal Jean-Claude Hollerich, président de la Comece. «Pâques nous rappelle le passage du peuple élu de Dieu de l'esclavage, de l'oppression et du désespoir en Égypte, à la libération, à la joie et à l’espoir dans la Terre Promise», peut-on lire dans le message. «Cette solennité célèbre le passage du Christ du rejet, de l'abandon par ses plus proches disciples, de l'humiliation, de la passion et de la mort le Vendredi saint, à la vie, à la joie et à la victoire le dimanche de Pâques».

Ce voyage «du désespoir à la joie, de la mort à la vie», poursuivent la Cec et la Comece, implique de «traverser l'adversité, les doutes, les revers, la souffrance et l'agonie». La condition vécue par le monde en raison de la pandémie donne un relief particulier à ce chemin spirituel: «Vivre en vase clos pendant un an, faire l'expérience de la maladie et de l'inquiétude, être témoin du deuil et de la perte, ajoute un nouveau sens à la Résurrection en ce jour de Pâques». Les chrétiens d'Europe, soulignent encore les deux organismes, sont en train de passer, grâce aussi aux campagnes de vaccination, «de l'isolement, de la perte et de l'angoisse à la guérison, au rétablissement et à une vie renouvelée, où "la mort est engloutie dans la victoire"» (1 Corinthiens 15, 54).

Mais ce «don de la vie nouvelle et la possibilité de la recevoir et de la vivre», prévient le message, «doit changer radicalement l'attitude de chacun face à toutes les réalités du monde, y compris la maladie et la mort». Grâce à la Résurrection, en effet, «le mal et la mort physique n'ont plus le dernier mot, car notre vie dans le Christ est riche d'espérance et de joie éternelle». La note commune se termine par un souhait: «Que l'espérance du Seigneur ressuscité nous soutienne en ces temps de pandémie de Covid-19».

Vatican News Service - IP

31 mars 2021, 12:54