Recherche

Histoires partagées
Vatican News

La campagne Laudato Si’ au Bangladesh: un catholique, un arbre

Depuis quelques mois, l'Église du Bangladesh a lancé une campagne de plantation d'environ 400 000 arbres pour célébrer le cinquième anniversaire de l'encyclique du Pape François Laudato Si’, dont l'Année spéciale est toujours en cours.

Père Ben Mayaki – Cité du Vatican

Lorsque la campagne de plantation d'arbres a été lancée depuis le centre de conférence des évêques bengalis à Dhaka en août dernier, les évêques, sous la direction de l'archevêque émérite de Dhaka, le cardinal Patrick D'Rozario, ont planté trois arbres pour symboliser l’action du clergé et les religieux, des fidèles laïcs et des prélats eux-mêmes. À cette occasion, ils ont encouragé les huit diocèses du pays à faire de même.

Les quelque 400 000 arbres qui seront plantés représentent approximativement le nombre de fidèles catholiques présents dans le pays. L’idée était de planter un arbre par catholique. «Chaque catholique du Bangladesh plantera un arbre pour se définir comme étant un citoyen loyal au monde: nous devons prendre grand soin de notre maison commune, mais aussi de notre pays», a expliqué le cardinal D'Rozario.

Des arbres sont plantés dans des lotissements, sur les campus des paroisses, des couvents, des institutions religieuses et des écoles gérées par l’Église. Dans les zones rurales, où les terrains sont vastes, les gens sont encouragés à planter des arbres dans leurs champs. Dans les agglomérations urbaines, les catholiques sont invités à se joindre à la campagne de plantation, en profitant des jardins existants sur les toits. Les citadins, qui ont un terrain ou une maison à la campagne ou dans les villages, peuvent demander à leurs amis et voisins de les aider à planter des arbres dans leur jardin.

L'idée a été bien accueillie par les paroisses et les associations laïques. Les chrétiens ont donc été invités à planter différentes sortes d'arbres fruitiers «pour qu'ils puissent manger dans leur propre jardin». Il y a une autre espèce particulière que les évêques encouragent les gens à planter, c'est le teck, un bois résistant qui peut également être utilisé pour la construction et la fabrication de meubles.

Depuis la publication de l'encyclique Laudato Si’ en mai 2015, l'Église du Bangladesh a lancé plusieurs initiatives pour promouvoir le respect de la Création. Des séminaires ont été organisés, ainsi que des rassemblements et des symposiums. Plusieurs textes ont été publiés pour sensibiliser les fidèles et inspirer des initiatives ponctuelles. Satisfait du succès de la campagne de plantation d'arbres, le cardinal espère que cette initiative augmentera la motivation des gens à répondre au cri de la terre et aidera les fidèles à grandir dans leur spiritualité et leur amour de Dieu, du prochain et de la Création.

09 mars 2021, 14:17