Recherche

Vatican News
Le logo (en anglais) de l'Année de la Famille "Amoris Laetitia". Le logo (en anglais) de l'Année de la Famille "Amoris Laetitia". 

Les évêques de Pologne veulent mieux impliquer les familles dans la vie de l’Église

À l’approche de l’ouverture de l’Année de la Famille Amoris Laetitia, qui sera officiellement lancée ce 19 mars en la fête de saint Joseph, les évêques de Pologne ont diffusé un message pour mettre la famille au centre de la vie de l’Église.

«La famille mérite d'être célébrée tout au long de l'année et doit être au centre de l'engagement et de l'attention de toute réalité pastorale et ecclésiale». C'est ce que déclare Mgr Stanisław Gądecki, président de la Conférence épiscopale polonaise, dans un communiqué publié sur le site des évêques de Pologne à l'occasion de l'Année de la famille "Amoris Laetitia", qui débutera le 19 mars, date du cinquième anniversaire de la publication de cette exhortation apostolique du Pape François sur la beauté et la joie de l'amour familial.

Mgr Gądecki rappelle tout d’abord que cette Année de la famille, qui se terminera le 26 juin 2022 vise à offrir à l'Église la possibilité d'une réflexion plus approfondie, afin de vivre concrètement la richesse de l'exhortation apostolique Amoris Laetitia, et il détaille les chemins à emprunter avec les familles pour la mettre en pratique. Parmi celles-ci, la préparation pastorale au mariage; la pastorale des accompagnateurs à travers des rencontres et des prières; l'organisation de rencontres pour les parents et de réunions consacrées à la réflexion sur les beautés et les difficultés de la vie familiale; l'accompagnement des situations de crise des couples; et l'implication des conjoints, au sein des diocèses et des paroisses, pour créer une pastorale familiale.

Le président de l'épiscopat a parlé de l'importance de la réciprocité entre la famille, c'est-à-dire l'Église domestique, et l'Église insitutionnelle, «afin que chaque partie se découvre et découvre sa valeur comme un don irremplaçable pour l'autre partie». Il invite les familles catholiques, au moment où elles vivent une situation très difficile et ont besoin de soutien, à réfléchir à toutes les initiatives qui accompagneront cette Année de la famille.

Vatican News Service - AP

17 mars 2021, 16:26