Recherche

Histoires partagées
Vatican News

Espagne: le diocèse d'Ourense, pionnier de l'énergie verte

Au Nord-Ouest de l’Espagne, en Galice, le diocèse d’Ourense fait rimer énergie avec écologie. Il a investi dans le photovoltaïque pour le fonctionnement de plusieurs bâtiments, et souhaiterait que la totalité des paroisses du diocèse dépendent de l'énergie solaire.

Grâce à l'impulsion du Pape François et de l'encyclique Laudato Si' pour s’acheminer vers un autre "mode de vie" via l'écologie intégrale, le diocèse espagnol d'Ourense devient un pionnier dans l'utilisation des énergies renouvelables. Il a conclu un accord la société SolGaleo, s’appliquant dans plusieurs institutions du diocèse d'Ourense, afin que l'énergie utilisée dans leurs activités soit une “énergie verte”, c'est-à-dire entièrement obtenue à partir d'une source renouvelable, comme l’explique le délégué à l'économie du diocèse espagnol, le père Raúl Alfonso. L’objectif est que le «diocèse utilise une énergie aussi éthique que possible dans sa production».

Cet accord a déjà permis de changer le type d'approvisionnement - de l'énergie conventionnelle à l'énergie verte - dans 50 bâtiments et centres dépendant du diocèse, dont l'évêché, la cathédrale, la maison des prêtres, la maison de retraite, le centre de conservation et de restauration de San Martin, plusieurs rectorats et diverses paroisses. Le but ultime est «d'atteindre toutes les paroisses du diocèse», assure Don Raúl. Pour ses bâtiments, le diocèse d'Ourense a choisi d'installer des panneaux solaires afin de produire de l'énergie photovoltaïque. «SolGaleo garantit que 100% de l'énergie fournie est une énergie verte, une énergie écologique», ajoute Don Raúl.

Un immense potentiel pour le photovoltaïque

Grâce à un changement de législation intervenu en Espagne en 2019, explique à Vatican News le fondateur et président de SolGaleo, Germán Rodríguez-Saá, le marché des énergies renouvelables a repris de la vigueur. L'Espagne, affirme-t-il, «est un pays doté de nombreuses ressources éoliennes et solaires», mais elle ne s'est engagée que récemment sur la voie des énergies renouvelables, comme le montre une comparaison avec d'autres pays européens: «Bien que nous ayons installé une puissance photovoltaïque autoconsommée d'environ 6 GW, en Allemagne, ils en ont près de 60 GW. Il est paradoxal qu'un pays qui a apparemment moins d'ensoleillement, possède beaucoup plus de centrales photovoltaïques».

L'initiative du diocèse d'Ourense, conclut Don Raúl, «est aussi un geste “social”, dans l’optique de l'Église visant à prendre soin de la maison commune en cette époque où le changement climatique avec toutes ses conséquences est une source de grave préoccupation; nous voulons laisser ce monde non seulement tel qu'il est, mais peut-être un peu mieux pour ceux qui viendront après nous: la question est maintenant vraiment urgente», estime le prêtre espagnol.

Vatican News Service - MB

16 février 2021, 09:23