Recherche

Vatican News
Vue sur le centre historique de Moscou, le 25 février 2021. Vue sur le centre historique de Moscou, le 25 février 2021.  (AFP or licensors)

«Fratelli tutti» traduite en russe par des musulmans

La semaine prochaine, la première traduction en russe de l’encyclique du Pape François sur la fraternité humaine sera présentée à Moscou. Un travail fait par des musulmans russes à l’approche de Noël.

Vendredi 3 mars, le nonce apostolique en Russie, Mgr Giovanni D’Aniello, et l’archevêque de Moscou, Mgr Paolo Pezzi, présenteront aux côtés du directeur spirituel des musulmans de la Fédération de Russie, le grand mufti de Russie Ravil Gainutdin, la première traduction en russe de l’encyclique du Pape François sur la fraternité humaine, signée à Assise début octobre.

La traduction a été réalisée, et l’ouvrage publié, par la maison d’éditions Medina avec l’aide du collectif scientifique du Forum musulman international, sous l’égide de la Direction spirituel des musulmans de la Fédération de Russie. Un travail effectué symboliquement à l’approche de la fête de Noël.

Une collection pour promouvoir le dialogue

La publication de Fratelli tutti en russe est le premier d’une série d’ouvrages publiés dans une collection intitulée "Dialogue interreligieux", «visant à promouvoir l'étude et la réflexion scientifiques sur les questions fondamentales concernant l'harmonisation des relations interreligieuses, ainsi qu'à enrichir substantiellement le discours interreligieux contemporain», peut-on lire dans le communiqué présentant cet événement. Ces ouvrages auront à cœur de mettre en lumière des initiatives de nature pacifiste et humanitaire, ainsi que les messages prononcés sur ces thèmes par les chefs religieux.

La présentation de ce premier ouvrage aura lieu vendredi 3 mars à 16 heures, au centre culturel «Pokrovskie vorota», en plein centre de Moscou. Ce lieu d’échanges et d’exposition situé dans l’ancienne maison de maître de la famille Botkins, un grand collectionneur d’art qui jeta un pont entre la culture russe et celle d'Europe occidentale il y a 150 ans, a pour but de diffuser la culture chrétienne par la mise en œuvre de projets créatifs et ouverts à tous. Il est né de l’intuition de l’archevêque émérite de Minsk, Mgr Tadeusz Kondrusiewicz, et du métropolite Filaret, l’ancien chef de l’Église orthodoxe russe au Bélarus, avec le soutien de la Caritas, du Fonds catholique italien "Russie chrétienne" et du Centre éducatif chrétien des saints Cyrille et Méthode basé à Minsk.

Les dignitaires des différentes confessions présentes en Russie ont été invités à prendre part à cette présentation, ainsi que les représentants des autorités civiles, des membres du corps académique ou des organisations sociales.

25 février 2021, 16:06