Recherche

Vatican News
Le Carême, temps pour s'ouvrir sur les autres Le Carême, temps pour s'ouvrir sur les autres 

Carême: le CCFD-Terre Solidaire à l’heure de Laudato si’

Le CCFD-Terre Solidaire lance sa campagne de Carême et célèbre ses soixante ans. Le thème cette année est «nous habitons tous la même maison» et se base sur l’encyclique du Pape François, Laudato si’.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

La campagne de Carême assure un tiers environ des dons que reçoit chaque année le CCFD-Terre Solidaire. Cette année, qui marque les soixante ans de l’organisation, le thème retenu est «nous habitons tous la même maison; une seule planète, une seule humanité, une seule solution: l’écologie intégrale». L’inspiration donnée par l’encyclique du Pape François est revendiquée, assure le père Bertrand Gournay, l’aumônier de l’ONG.

«Le travail mené depuis soixante ans s’est fait autour de cette conscience que tout est lié, que des injustices sociales et économiques pouvaient se vivre à partir d’une économie qui ne favorisait pas du tout la population la plus pauvre», reconnait le père Gournay. «Laudato si’ a renforcé la conviction du CCFD-Terre Solidaire de l’importance de cette maison commune dans laquelle nous sommes tous liés aux même situations de pauvreté et de solidarité», poursuit-il.

S'ouvrir aux situations de pauvreté

«Laudato si’ a une expertise sur le monde» reconnait l’aumônier. L’encyclique présente les trois facteurs qui peuvent atteindre tous les pays les plus pauvres : la justice économique, la justice sociale et la justice climatique. Les équipes du CCFD ont préparé cette campagne en se basant sur ces aspects.

Pendant ce temps de Carême, «nous avons à regarder le monde tel qu’il est avec ses pauvretés, ses préoccupations essentielles» affirme le père Gournay. Cette année, la pandémie permet également, «si on est aidé et accompagné par d’autres, de se rendre un peu mieux compte de la gravité de la situation de notre planète, des conséquences écologiques» estime-t-il. «Ce Carême permet aussi de se rendre compte par les phénomènes de migration qu’il y a des populations qui sont plus en difficulté que nous», et de l’importance des projets déjà menés par le CCFD-Terre Solidaire dans le domaine notamment de l’agroécologie et qui ont des effets pratiques sur les populations aidées. 

Entretien avec le père Gournay, aumônier du CCFD-Terre Solidaire
17 février 2021, 10:57