Recherche

Vatican News
Mgr Dominique Blanchet - crédits: Justyna Lombard/Diocèse de Belfort-Montbéliard Mgr Dominique Blanchet - crédits: Justyna Lombard/Diocèse de Belfort-Montbéliard 

Mgr Dominique Blanchet nommé évêque de Créteil

Jusqu’à présent évêque de Belfort-Montbéliard, Mgr Blanchet succède à Mgr Michel Santier, qui avait remis sa charge au Saint-Père en juin dernier pour raisons de santé.

Après plus de cinq années à la tête du diocèse de Belfort-Montbéliard, dans une région rurale de l’Est de la France, c’est la banlieue sud-est de la région parisienne que s’apprête à rejoindre Mgr Dominique Blanchet. Le Saint-Père a désigné ce samedi 9 janvier cet évêque de 54 ans pour succéder à Mgr Michel Santier en tant qu’évêque de Créteil.

Cette nomination était attendue, étant donné que Mgr Santier avait annoncé avoir remis sa charge au Souverain Pontife en juin dernier pour raisons de santé, avant d’avoir atteint la limite d’âge de 75 ans. Il avait notamment contracté le coronavirus au mois d’avril, ce qui l’avait amené à passer près de quatre semaines à l’hôpital.


Membre de l'Institut des prêtres du Prado

Né le 15 février 1966 à Cholet (Maine-et-Loire), diplômé de l’École Centrale de Paris, Mgr Dominique Blanchet a été ordonné prêtre en 1999 pour le diocèse d’Angers après avoir étudié au séminaire d’Angers puis au séminaire du Prado. Il a ensuite rempli différentes missions: coopérateur en paroisses (1999-2005); prêtre de l’équipe d’aumônerie diocésaine du Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne (2004-2006); curé in solidum des paroisses du canton de Chemillé (2005-2006); administrateur de la paroisse Saint-Maurille-en-Loire-et-Layon (Chalonnes-sur-Loire) (2011-2013); curé de la paroisse Saint-Lazare-Saint-Nicolas (2013-2015); délégué épiscopal à la pastorale des jeunes (2004-2010); aumônier de communautés Foi et Lumière (2004-2015); vicaire général de Mgr Bruguès (2006-2007), alors évêque d’Angers, puis administrateur diocésain d’Angers (2008). Il devient vicaire général de Mgr Delmas (2008-2015) lorsque ce dernier succède à Mgr Bruguès.

Le 5 juin 2005, Mgr Blanchet s’est engagé dans l’Institut des Prêtres du Prado, fondé par le bienheureux père Antoine Chevrier, et qui a pour but le service des paroisses pauvres et déchristianisées.

Le 21 mai 2015, le Pape François le nomme évêque du diocèse de Belfort-Montbéliard. Son ordination épiscopale a lieu 12 juillet suivant. Lors de l’assemblée plénière des évêques de France d’avril 2019, Mgr Blanchet est élu vice-président de la CEF, tout comme Mgr Olivier Leborgne, évêque d’Arras.

L’installation de Mgr Blanchet aura lieu le 28 février prochain à 15h à la cathédrale Notre-Dame de Créteil. À l’instar de son prédécesseur, la joie constitue un fil rouge spirituel pour le nouvel évêque: «Mets ta joie dans le Seigneur» (Ps 37,4) constitue sa devise épiscopale, tandis que celle de Mgr Santier est «Que ma joie soit en vous»

09 janvier 2021, 12:00