Recherche

Vatican News
Une religieuse donne la communion lors d'une messe à la cathédrale de Kaya, au Burkina Faso, le 12 mai 2019. Une religieuse donne la communion lors d'une messe à la cathédrale de Kaya, au Burkina Faso, le 12 mai 2019.  (SESAME PICTURES)

12ème Nuit des Témoins de l'AED : témoignages du Burkina Faso, d'Irak et de Syrie

Depuis une douzaine d'années, l’antenne française de l’AED (Aide à l’Église en détresse) organise sa «Nuit des Témoins», une soirée de témoignages et de prières dédiée à tous ceux qui sont persécutés à cause de leur foi à travers le monde et qui la vivent en silence, au prix de leur vie.

Cette année, l'évènement était aussi l’occasion de faire mémoire des victimes d’attentats, dont celui de Nice. Le 29 octobre 2020, un terroriste islamiste avait tué trois personnes dans et a proximité de la basilique Notre-Dame de Nice, dont le sacristain. 

Dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 janvier, en raison des conditions sanitaires, la veillée s’est déroulée à huis-clos dans la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre à Paris, la capitale française, sous la présidence de Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre. Parmi les deux témoins invités cette année, une religieuse du Burkina Faso, sœur Marie-Cécile Kanzyomo, qui fait partie de la communauté de l’Immaculée Conception à Ouagadougou. Elle revient sur la difficile situation des chrétiens dans le pays suite à la recrudescence du terrorisme ces dernières années :

Le témoignage de soeur Kanzyomo

Egalement invité à témoigner, le père Charbel Eid Rizkallah, prêtre maronite en mission auprès des chrétiens d’Irak et de Syrie. Selon lui la prière est plus que jamais nécessaire pour ne pas oublier ces communautés qui souffrent :

Le témoignage du père Charbel
30 janvier 2021, 12:40