Recherche

Vatican News
Un homme dans les rues de La Paz, le 1er juin dernier. Un homme dans les rues de La Paz, le 1er juin dernier.  

En Bolivie, une neuvaine de Noël pour «retrouver force et enthousiame»

Dans le contexte angoissant de la pandémie de Covid, les évêques boliviens invitent à célébrer la neuvaine de Noël de manière plus intense et plus profonde dans l'unité des familles et de la communauté.

Vatican News

«En tant que disciples du Seigneur ressuscité, nous sommes mis au défi d'aller au-delà de ces moments de tristesse et de réfléchir au sens profond de notre foi»: telle est l'exhortation des évêques boliviens faite aux fidèles, dans leur message de présentation de la neuvaine de Noël, qui se déroule chaque année du 16 au 24 décembre. 

Dans ce message intitulé «C'est notre Dieu, de qui nous attendions le salut», la conférence épiscopale de Bolivie invite les familles et les communautés à vivre cette neuvaine en préparation de la célébration de la venue du Fils de Dieu, avec un esprit d'espérance. «L'Avent est le temps qui nous ouvre à l'espérance de la pleine rencontre avec le Seigneur, a souligné Mgr Waldo Barrionuevo, responsable de la pastorale et de l'évangélisation au sein de la conférence des évêques, malgré la situation actuelle d'angoisse dans laquelle toute notre société est touchée par l'impact de la COVID-19.»

Le Seigneur vient à nous dans l'épreuve

«Dans de nombreux cas, nous avons dû assister à la mort de nos prêtres, de nos religieux et de nos familles. Nous avons été isolés dans nos maisons, incapables de vivre pleinement l'Eucharistie, la pleine présence du Seigneur» souligne l'évêque qui rappelle que dans ces périodes d'épreuve le Seigneur vient et nous invite à «raviver l'annonce de sa venue pour stimuler notre espérance que des jours meilleurs arrivent».

Les évêques boliviens soulignent aussi que «l'Avent marque le début d'une nouvelle année liturgique, une période particulièrement dense qui devrait nous aider à "retrouver force et enthousiasme dans notre mission d'annoncer notre Seigneur Jésus-Christ comme Seigneur de la Vie et son Royaume de Paix, de Justice, d'Amour et de Solidarité».

Cette neuvaine «ne doit pas être réduite à une simple prière» soulignent encore les prélats boliviens, mais doit permettre à notre vie «d'être touchée et éclairée par chaque passage biblique qui annonce la venue de l'Enfant Jésus».

05 décembre 2020, 12:43