Recherche

Vatican News
Une messe en l'absence de fidèles au couvent Saint-Antoine de Bruxelles, en mars 2020 Une messe en l'absence de fidèles au couvent Saint-Antoine de Bruxelles, en mars 2020  (AFP or licensors)

Belgique: messes suspendues jusqu’au 15 janvier, les évêques réagissent

Dans un communiqué officiel daté du 1er décembre, les évêques de Belgique estiment que la prolongation de la suspension des célébrations religieuses publiques constitue pour les fidèles «une limitation au vécu de leur foi» et appellent à «une ouverture maximale des églises durant le lockdown».

Vendredi 29 novembre dernier, les autorités politiques belges ont annoncé des mesures allant dans le sens d’un déconfinement pour le pays. Mais aucun accomplissement n’a été annoncée pour les cultes, un arrêté ministériel ayant établi la prolongation jusqu’au 15 janvier 2021 de la suspension des célébrations religieuses publiques dans les lieux de culte. Les Belges ne pourront donc pas se rendre à l’église pour les messes de la Nativité.

Comme l’expliquent les évêques de Belgique dans un communiqué publié ce mardi 1er décembre, cette situation constitue pour eux comme pour de «nombreux croyants» «une limitation au vécu de leur foi».

Ils disent toutefois reconnaître le bien-fondé des «mesures du Gouvernement pour contrer la pandémie, éviter un maximum de victimes et soulager la pression sur notre système de santé». Mais ils souhaitent «reprendre le dialogue avec les services gouvernementaux compétents pour se concerter sur la reprise des célébrations religieuses publiques, reprise encadrée de protocoles qui garantissent une sécurité maximale».

Prière dans les églises et solidarité

L’épiscopat s’adresse aussi aux responsables paroissiaux, leur demandant «une ouverture maximale des églises durant le lockdown». «Les croyants y seront les bienvenus, seuls ou entourés de leur bulle familiale, pour une prière individuelle, un moment de réflexion ou de contemplation, pour allumer une bougie ou offrir un don pour les plus démunis».

Une «visite de la crèche dans l’église, les jours de Noël, ce dans le respect des mesures de protection contre le Covid-19», doit également être possible. Les évêques appellent enfin à la solidarité «vis-à-vis de ceux qui traversent une période particulièrement difficile, suite à la crise actuelle». «Même en lockdown, restons en communion», concluent-ils.

Cette décision de la prolongation de la suspension des cultes a fait réagir dans les rangs des fidèles, suscitant une large incompréhension.

L’épidémie de coronavirus a amorcé une décrue fin novembre en Belgique, avec une moyenne de 2322 cas diagnostiqués du 21 au 27 novembre, soit une baisse de 32 % par rapport à la période précédente de sept jours, comme le rapporte lesoir.be

01 décembre 2020, 18:15