Recherche

Vatican News
L'église contemporaine de Freamunde au Portugal. L'église contemporaine de Freamunde au Portugal. 

Au Portugal, Noël sera célébré en toute sécurité

Une note de la conférence épiscopale rappelle que les célébrations de la Nativité pourront se dérouler dans le plus strict respect des règles sanitaires déjà en vigueur.

Vatican News

La Conférence épiscopale du Portugal (Cep) a tenu à clarifier une nouvelle diffusée par certains médias, selon laquelle les messes de Noël en présence des fidèles seraient annulées en raison de la pandémie de Covid-19. Dans un communiqué, la Cep déclare : "Sans anticiper des scénarios pour lesquels il n'y a pas encore d'éléments, rappelons qu'il est possible de célébrer en toute sécurité à l'intérieur des églises. Dès le moment où il a été possible de reprendre le culte public - poursuit le communiqué - la plus haute priorité a été donnée à la santé de tous et il est possible de participer en toute sécurité aux célébrations religieuses, en particulier à l'Eucharistie, selon les indications établies par la Conférence épiscopale en dialogue avec les autorités sanitaires".

À l'approche de la période de Noël, les évêques portugais garantissent une plus grande attention «aux circonstances qui peuvent se présenter» et déclarent qu'ils «suivront toujours les lignes directrices nécessaires pour défendre la vie des gens dans toutes ses dimensions». Ces directives doivent également être respectées lors des célébrations liturgiques des baptêmes, des premières communions, des confirmations et des mariages, en évitant surtout les «rassemblements de personnes en dehors des églises».

Le 14 novembre, lors de la conférence de presse de clôture de l'Assemblée plénière des évêques, le président de la Cep, Mgr José Ornelas, avait exhorté les fidèles à respecter les règles pour éviter le risque de nouvelles infections, qui au Portugal ont dépassé les 215 000 cas, entraînant plus de 3 000 décès. «Pour que nos grands-parents puissent vivre Noël - avait expliqué le prélat - il est peut-être nécessaire que nous ne le passions pas tous ensemble» mais que les moments de fête soient limités à un petit nombre de membres de la famille. 

 

16 novembre 2020, 14:11