Recherche

Vatican News
Mgr Jacques Habert, nouvel évêque de Bayeux-Lisieux, en France. Mgr Jacques Habert, nouvel évêque de Bayeux-Lisieux, en France. 

Mgr Jacques Habert nommé évêque de Bayeux-Lisieux

Un peu plus de quatre mois après avoir accepté, en juin dernier, la démission de Mgr Jean-Claude Boulanger pour raison d’âge, le Pape François a nommé son successeur au diocèse de Bayeux-Lisieux, ce mardi 10 novembre. Il s’agit de Mgr Jacques Habert, 60 ans, qui était jusqu’à présent l’évêque du diocèse Séez dans l’Orne.

«Je reçois ce choix du Pape François comme une grâce, je le reçois dans l’obéissance de la foi»: telle fut la réaction de Mgr Habert ce mardi midi alors qu’il vient d’être nommé par le Pape au diocèse de Bayeux-Lisieux. Il s’exprime dans un message adressé aux fidèles de son nouveau diocèse ; message qui vous retrouvez ci-dessous en intégralité.

Mgr Jacques Habert devrait également s’exprimer à 15 heures lors d’un point presse organisé en visio-conférence depuis la Maison diocésaine de Séez, annonce la conférence des évêques de France qui précise, dans un communiqué, qu’en raison des mesures de restrictions mises en place en raison de la pandémie, les informations relatives à son installation dans son nouveau diocèse seront communiquées ultérieurement.

Mgr Jacques Habert est né le 2 mai 1960 à Saint-Malo. Quelques années après sa naissance, il s'installe avec sa famille dans le Val-de-Marne, une zone urbaine en région parisienne. Très jeune, il est marqué par les figures de Saint Jean Marie Vianney et de Don Bosco. Il ressent son premier appel au cours d'une retraite alors qu'il est élève de Terminale, mais se lance dans des études de droit à l’Université Paris XII. Il souhaite, confie-t-il au journal La Croix, devenir commissaire de police. C’est à ce moment-là qu’il fut accompagné sur le plan spirituel par le curé de sa paroisse familiale à Vincennes, le père Philippe Barbarin qui sera plus tard créé cardinal.

Il entre au Séminaire des Carmes à Paris en 1984 et suit une formation de philosophie et de théologie à l’Institut catholique de Paris. Il est ordonné prêtre le 30 septembre 1989 pour le diocèse de Créteil.

Nommé évêque par Benoît XVI 

Il fut alors successivement nommé vicaire à la paroisse Saint-Léonard de l’Haÿ-les-Roses et aumônier des lycées du secteur (1990-1997) ; vicaire des paroisses Saint-Pierre de Charenton, Saint-Charles de Joinville et des Saints-Anges-Gardiens de Saint-Maurice (1997-2002) ; curé de Charenton-le-Pont (2002-2010) ; modérateur de la charge pastorale des paroisses du secteur pastoral Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice (2006-2010).

Après plus de dix ans passés à Charenton-le-Pont où il fut enfin nommé vicaire épiscopal, en charge des séminaristes et des secteurs pastoraux de Nogent-sur-Marne et de Fontenay-sous-Bois, le Pape Benoît XVI le nomme évêque de Séez dans l’Orne, pour succéder à... Mgr Jean-Claude Boulanger, qui rejoint le diocèse de Bayeux-Lisieux. Mgr Jacques Habert est alors âgé de 50 ans.

Il est ordonné évêque le 9 janvier 2011 par Mgr Descubes, l’archevêque de Rouen, Mgr Boulanger et Mgr Santier, évêque de Créteil, en présence de 25 évêques et de 3500 fidèles.

Mgr Habert est actuellement membre du Conseil pour les mouvements et associations de fidèles de la Conférence des évêques de France (CEF), évêque accompagnateur de l’Association des œuvres mariales et responsable du projet «Terre d’espérance».

 

Intégralité du message de Mgr Habert aux fidèles de Bayeux-Lisieux

Chers diocésains, chers prêtres, chers diacres, chers religieux, religieuses, consacrés,

Vous l’apprenez par les médias, ce mardi 10 novembre 2020, je suis nommé évêque du diocèse de Bayeux-Lisieux. Accueillir l’ancien évêque de Séez devient pour vous une tradition ! Je reçois ce choix du pape François comme une grâce, je le reçois dans l’obéissance de la foi. Les liens entre les diocèses de Séez et de Bayeux-Lisieux font que je n’arrive pas en terre inconnue. Je mesure combien c’est à la fois un atout, mais peut-être aussi une limite. Dans les années qui viennent un renforcement des liens au niveau de la Province me semble une priorité.

Je tiens à vous dire ma joie d’être choisi pour vous servir. Nous allons ensemble chercher, dans la communion diocésaine, comment toujours mieux nous mettre au service du Seigneur qui nous envoie en mission dans ce département du Calvados. Ce chemin qui me conduit de Sées à Bayeux, une autre l’a accompli d’Alençon à Lisieux. Je reçois cela comme une grâce et je demande à Sainte Thérèse sa prière. Je prie aussi avec vous pour la béatification de sa sœur Léonie. C’est le pèlerinage de la foi qui continue pour chacun.

Dans la joie de nous retrouver prochainement pour faire connaissance, même si les conditions sanitaires actuelles rendent difficile toute planification, je me confie à votre prière et je vous assure déjà de la mienne. Je vous invite à confier cette étape à la Vierge Marie.

Jacques Habert
Evêque nommé de Bayeux-Lisieux

10 novembre 2020, 12:12