Recherche

Vatican News
Des religieux catholiques le 8 juin dernier après une marche en hommage à George Floyd Des religieux catholiques le 8 juin dernier après une marche en hommage à George Floyd  (ANSA)

Etats-Unis: le Covid, le racisme et les abus au cœur de la plénière des évêques

La conférence épiscopale américaine s'est réunie virtuellement pendant deux jours, l'occasion d'aborder de nombreux dossiers où l'Église a son mot à dire, entre crise sanitaire, abus sexuels et fractures de la société.

Vatican News

La session plénière d'automne de deux jours de la Conférence épiscopale américaine (USCCB) s'est achevée le 17 novembre avec l'approbation du nouveau plan pastoral pour les cinq prochaines années, le renouvellement du mandat de la Commission ad hoc contre le racisme et l'adoption du budget 2021. Cette assemblée, qui s'est tenue en mode virtuel en raison de l'épidémie de Covid 19, avait pour principal objet la réponse pastorale de l'Eglise américaine à cette pandémie. Une crise qui, comme l'a souligné au début des travaux le président de la conférence des évêques, Mgr José Gomez, n'est pas seulement une urgence sanitaire et qui, en ce sens, représente un défi mais aussi une opportunité d'évangélisation pour l'Église. 

Cela a été confirmé par un débat en ligne qui s'est tenu mardi, au cours duquel les évêques ont partagé leurs expériences des derniers mois. La discussion a montré comment l'urgence sanitaire a pesé sur la vie des communautés ecclésiales, mais n'a pas diminué la «faim» de l'Eucharistie chez les fidèles qui ont montré un grand attachement à la foi. Selon plusieurs évêques, cela devrait encourager l'Église des États-Unis à renouveler son engagement dans l'évangélisation et la catéchèse afin d'impliquer davantage les fidèles dans la vie paroissiale. 

L'ombre du rapport Mc Carrick

Un autre sujet important abordé par les évêques a été le fléau du racisme, qui est revenu sur le devant de la scène après l'assassinat à Minneapolis de l'Afro-Américain George Floyd et les protestations du mouvement Black Lives Matter qui ont suivi. Des événements qui ont suscité un débat également au sein de l'Église catholique américaine et ont proposé de nouveau la nécessité de sensibiliser les fidèles et de réaffirmer les enseignements de la doctrine sociale de l'Église sur le racisme à laquelle les évêques ont consacré un nouveau document pastoral en 2018.  Au cours des travaux, les évêques ont renouvelé le mandat de la Commission ad hoc contre le racisme, créée en 2017.

La session plénière a également examiné la question des abus sexuels dans l'Église. Comme attendu, les évêques ont évoqué le rapport McCarrick publié le 10 novembre par le Vatican.  L'assemblée a également reçu le nouveau rapport du Conseil national de révision, l'organe auquel se réfère la Commission épiscopale pour la protection des enfants et des jeunes. À cet égard, Mgr Gomez a réitéré l'engagement de l'épiscopat américain à protéger les enfants et les adultes vulnérables et à éliminer le fléau des abus de l'Église.

Parmi les autres points à l'ordre du jour de l'assemblée figuraient également l'approbation du plan d'action pastoral pour la période quinquennale 2021-2024 intitulé «Recréé par le corps et le sang du Christ, source de notre guérison et de notre espérance» et le budget pour l'année 2021. Les évêques ont également élu les nouveaux présidents de diverses commissions épiscopales et la direction du Catholic Relief Services (CRS), l'agence de la conférence épiscopale pour l'aide à l'étranger. 

19 novembre 2020, 08:32